Mauritanie: la campagne présidentielle démarre officiellement pour les sept candidats en lice

La campagne électorale pour l’élection présidentielle du 29 juin prochain démarre officiellement à minuit dans la nuit de jeudi à vendredi, et ce, jusqu’au 27 juin. Six candidats affronteront l’actuel président Mohamed Ould Ghazouani dont le parti est largement arrivé en tête lors des dernières législatives – municipales – régionales de mai 2023 en raflant 107 sièges sur 176 au Parlement. Des élections vivement contestées à l’époque par plusieurs partis. L’objectif pour la commission électorale est, entre autre, d’organiser des élections transparentes dans un climat apaisé.

Dans les lieux incontournables de la capitale comme dans les QG de chacun des candidats, les soutiens s’activent pour préparer les meetings et rassemblements qui auront lieu dès ce jeudi soir.

Parmi les candidats qui affronteront l’actuel président Mohamed Ould Ghazouani, deux ont participé à la dernière présidentielle : l’opposant et « militant des droits humains » Biram Dah Abeid arrivé deuxième en 2019 et le candidat Mohamed Lemine Elwavi, haut fonctionnaire au Trésor mauritanien.

Parmi les nouveaux candidats, on retrouve Hamadi Ould Sid’ El Moctar, candidat du premier parti d’opposition, le parti islamiste du Tawassoul, l’avocat et député de la coalition FRUD, El Id Mohameden, le professeur et neurochirurgien Outouma Soumaré et enfin, le candidat de la formation AJD/MR Mamadou Bocar.

Doléances

La majorité d’entre eux a adressé des doléances à la commission électorale indépendante pour garantir la transparence des élections. Parmi les requêtes, la mise en place de lecteurs d’identification biométrique dans chaque bureau de vote pour vérifier l’identité des électeurs le jour J.

La Céni qui a rendu publique chacune de ses réponses, a avancé au sujet de la vérification numérique des contraintes de temps et d’argent. Mais a précisé que toutes les dispositions avait été prises pour assurer des élections transparentes. Elle a ajouté par ailleurs que tous les résultats seront publiés immédiatement sur son site en ligne et qu’une révision « totale » de la liste électorale avait été faite. Plus de 159 000 nouveaux inscrits auraient ainsi été enregistrés.

 

 

 

Avec rfi