Cour Suprême :  Le Gouvernement dote le personnel pour la première fois de deux bus flambants neufs

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail du personnel de la plus grande institution judiciaire de la transition, les autorités à travers le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, ont offert deux bus flambants à la Cour suprême. La cérémonie de remise officielle des clés de ces deux engins roulants d’une capacité de trente (30) places chacun s’est déroulée ce mercredi 13 septembre 2023 en présence de l’ensemble du corps de la Cour Suprême à sa tête son premier président Fodé Bangoura, du secrétaire général à la présidence de la République, Général de Brigade Amara Camara, du ministre de la justice et des Droits de l’Homme Alphonse Charles et l’ensemble de son cabinet mais également en présence de nombreux invités de circonstances.

Ce don, premier du genre depuis la création de cette institution judiciaire est offert par le gouvernement afin d’assurer la ponctualité des travailleurs. Au nom du Premier Président de la Cour Suprême, l’avocat Général Williams Fernandez à remercier les donateurs pour ce geste si important dans le bon fonctionnement de la Cour

« L’acquisition de ces deux bus, ce qui est une première d’ailleurs ici à la Cour suprême. Il faut dire qu’il y a eu beaucoup d’efforts de fait avant ça pour l’amélioration des conditions de travail au niveau de la Cour suprême. Aujourd’hui, ces deux bus pour le personnel viennent en quelque sorte concrétiser ces efforts qui ont été déjà fait. Et le Premier Président à œuvrer pour que cela soit, mais il faut le dire, avec l’appui total des nouvelles autorités du pays (…) à l’absentéisme, je ne dirais pas cela, mais à la ponctualité, je dirais que le personnel n’aura plus d’argument pour venir en retard. Ces bus-là sortiront très tôt comme tous les autres destinés aux transports des travailleurs au niveau du département de la justice et autres départements. En principe, notre souhait est que tous les travailleuses soient là à 8 heures ou au plus tard à 9 heures. » A souhaité Williams Fernandes

Pour sa part, le ministre de la justice et des Droits de l’Homme a indiqué que dans sa lettre de mission, la modernisation des institutions judiciaires occupe une place de choix. Ceci en passant par la construction des infrastructures judiciaires et pénitentiaires, la dotation des maisons d’arrêt et de correction de budget, mais aussi les institutions des moyens de locomotion afin d’améliorer les conditions de travail

« Quand vous voulez avoir une justice professionnelle, il faut mettre les moyens à sa disposition, c’est ce qu’il (Président ndlr) fait au quotidien. Je crois que la croix de transmission entre l’exécutif et le judiciaire, c’est le garde des sceaux, ministre de la justice et des Droits de l’Homme, je revendique cette place ici et maintenant. Je le dis et je le répète, les besoins de la Cour Suprême doivent être pris en compte dans la vision globale du département de la justice. Cela va nous permettre de vite aller sur la question. » a souligné Alphonse Charles Wright avant de remettre la clé au chef de la division des Ressources Humaines à la plus haute institution de la transition. Ce dernier au nom de tout le personnel à remercier le gouvernement pour avoir pris en compte cette préoccupation des travailleurs et surtout de la promptitude à la réponse de cette demande

« Nous sommes très contents aujourd’hui et on voudrait confier ici le message à monsieur les ministres de transmettre nos remerciements au Président de la République Colonel Mamadi Doumbouya. Nous sommes très contents ; c’est la première fois ici à la Cour suprême que nous recevons un tel don. Si cela est fait, nous sommes contents et nous les remercions » a fait savoir Tamba Kindé Tonguino avant d’exhorter les autorités à continuer sur le même élan de l’amélioration des conditions de travail.

La cérémonie s’est clôturée par la remise officielle des clés de deux bus dans l’enceinte de la grande cour de ladite institution et la visite de l’intérieur des deux engins roulants par les invités.

Le renifleur