Gouvernance participative : Le Premier Ministre repond de près aux questions des concitoyens

Premier invité de l’émission ‘’le gouvernement vous écoute’’, nouvelle plateforme de partage direct désormais instaurée dans la grille des programmes de la RTG en synchronisation avec les radios rurales, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Bernard Goumou a longuement échangé ce mercredi 23 août 2023 avec les citoyens guinéens.

Pendant plus de deux heures chrono, sans tabou et dans un langage franc et direct, le locataire du Palais de la Colombe ne s’est soustrait d’aucune question. L’objectif de cette plateforme d’interaction entre l’exécutif et les concitoyens a pour but d’améliorer la Gouvernance en faisant participer les populations à la base.
Pour ce premier numéro, trois problématiques étaient à l’ordre du jour. A savoir, le bilan du Gouvernement, un focus sur les évaluations à mi-parcours des ministères et les questions d’ordre socio-politique.
Au cours de l’entretien, le Premier ministre s’est accentué sur les prouesses déjà visibles dans les secteurs suivants : santé – Infrastructures routières – Éducation – Agriculture – Énergie – Économie – Mines- Politique- Logement sociaux.
A l’entame de son intervention, le Premier ministre, Dr Bernard Goumou, a d’abord tenu à rappeler la mission qui lui a été confiée par le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya. Il s’agit précisément d’œuvrer à assurer une Transition réussie et apaisée. Là-dessus, le Chef du Gouvernement a rappelé : « il fallait aussi instaurer une justice impartiale, crédible et efficace, renforcer l’unité et la réconciliation nationale, améliorer les conditions de vie de nos concitoyens, lutter contre la corruption, récupérer les biens de l’Etat, cultiver le principe de redevabilité, redynamiser la Fonction publique et surtout trouver un accord avec la CEDEAO sur la durée de la Transition ».



Il s’agit clairement d’une mission qui touchait à tous les domaines : économiques, sociales et politiques. Dr Bernard Goumou a surtout insisté sur l’importance qu’accorde son Gouvernement aux ODD (objectifs de développement durable).

Parlant du bilan du Gouvernement, le Premier ministre a cité entre autres, les assises nationales qui ont abouti à 45 recommandations dont la tenue du procès des évènements du 28 septembre actuellement en cours, ensuite la tenue du dialogue inclusif interguinéen assorti par la mise en place d’un comité de suivi de 35 recommandations. Toujours dans le cadre du dialogue social, le Premier ministre est également revenu sur les fructueux échanges que son équipe et lui ont eu avec le mouvement social, surtout la mise en place d’un conseil national du dialogue Social.



Par ailleurs, la joie du Premier ministre aura surtout été grande en parlant de la situation actuelle de son pays qui n’est plus considéré comme un pays fragile. Or, rappelle–t-il, l’ambition était d’arriver à ce niveau dans sept ans. Mais le CNRD et son Gouvernement ont réussi à faire ce bond qualitatif et quantitatif en moins de deux ans.

Pour terminer son speech, le Premier ministre, Chef du Gouvernement a annoncé qu’avant la fin de Transition, son Gouvernement est en train de mettre des bouchées doubles pour achever tous les chantiers et en ouvrir d’autres au seul bénéfice de la nation. Dans la même lancée, des efforts sont en cours pour mobiliser le financement nécessaire à l’organisation des prochaines élections pour un retour à l’ordre constitutionnel.
Notons qu’au cours de ce passage au petit écran, les citoyens ont largement contribué en posant des questions directement au Premier ministre.


La cellule de communication du Gouvernement