Droit de l’Homme en Guinée : Yaya Kaïraba Kaba reçoit une délégation du bureau des Nations Unies aux Droits de l’Homme

Ce vendredi 17 mai 2024 le garde des sceaux, ministre de la justice et des Droits de l’Homme a reçu la délégation du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme en Guinée. Cette délégation était conduite par Aimé Kakolo NTumba, représentant et chef du bureau en Guinée du HCDH

A sa sortie de l’audience, cet émissaire onusien a précisé que la rencontre était avant tout une visite de prise de contact avec le nouveau Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme :

 

 

« 𝑃𝑜𝑢𝑟 𝑚𝑜𝑖, 𝑐’𝑒́𝑡𝑎𝑖𝑡 𝑢𝑛𝑒 𝑝𝑟𝑒𝑚𝑖𝑒̀𝑟𝑒 𝑟𝑒𝑛𝑐𝑜𝑛𝑡𝑟𝑒 𝑑𝑒𝑝𝑢𝑖𝑠 𝑠𝑎 𝑝𝑟𝑖𝑠𝑒 𝑑𝑒 𝑓𝑜𝑛𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛. 𝐶’𝑒́𝑡𝑎𝑖𝑡 𝑎𝑢𝑠𝑠𝑖 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑝𝑟𝑒́𝑠𝑒𝑛𝑡𝑒𝑟 𝑚𝑒𝑠 𝑐𝑖𝑣𝑖𝑙𝑖𝑡𝑒́𝑠 𝑒𝑡 𝑑𝑖𝑠𝑐𝑢𝑡𝑒𝑟 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑛𝑎𝑡𝑢𝑟𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑐𝑜𝑙𝑙𝑎𝑏𝑜𝑟𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑒𝑛𝑡𝑟𝑒 𝑛𝑜𝑠 𝑑𝑒𝑢𝑥 𝑖𝑛𝑠𝑡𝑖𝑡𝑢𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 », a-t-il déclaré.

Cet entretien a permis d’aborder plusieurs sujets cruciaux relatifs aux droits de l’homme en Guinée.

Le représentant du Haut-Commissaire a souligné l’importance de discuter des Droits de victimes, notamment dans le contexte des manifestations ou les responsabilités des forces de défense et de sécurité pourraient être engagées. Il a insisté sur la nécessité de travailler ensemble pour prévenir de tels incidents et lutter contre l’impunité.

Par ailleurs, ils ont évoqué les moyens d’accélérer la tenue régulière des audiences afin de réduire le taux de détention préventive dans les maisons carcérales.

 

 

« 𝘕𝑜𝘶𝑠 𝑎𝘷𝑜𝘯𝑠 𝑑𝘪𝑠𝘤𝑢𝘵𝑒́ 𝑑𝘦𝑠 𝑑𝘪𝑓𝘧𝑒́𝘳𝑒𝘯𝑡𝘦𝑠 𝑗𝘶𝑟𝘪𝑑𝘪𝑐𝘵𝑖𝘰𝑛𝘴 𝘦𝑡 𝑑𝘦 𝘭𝑎 𝑚𝘢𝑛𝘪𝑒̀𝘳𝑒 𝑑𝘦 𝘳𝑒́𝘥𝑢𝘪𝑟𝘦 𝘭𝑒 𝑡𝘢𝑢𝘹 𝘥𝑒 𝑑𝘦́𝑡𝘦𝑛𝘵𝑖𝘰𝑛 𝑝𝘳𝑒́𝘷𝑒𝘯𝑡𝘪𝑣𝘦 », a-t-il expliqué.

En outre, ils ont réfléchi sur les mécanismes nationaux de rapportage et de suivi avec les mécanismes internationaux des Nations Unies, notamment les rapports que le gouvernement de la Guinée doit soumettre selon des délais prédéfinis. « 𝘎𝑙𝘰𝑏𝘢𝑙𝘦𝑚𝘦𝑛𝘵, 𝑐’𝑒𝘴𝑡 𝑠𝘶𝑟 𝑐𝘦𝑠 𝑝𝘰𝑖𝘯𝑡𝘴 𝘲𝑢𝘦 𝘯𝑜𝘶𝑠 𝑎𝘷𝑜𝘯𝑠 𝑑𝘪𝑠𝘤𝑢𝘵𝑒́ 𝑒𝘵 𝘦𝑛𝘷𝑖𝘴𝑎𝘨𝑒́ 𝑐𝘰𝑚𝘮𝑒𝘯𝑡 𝑒́𝘷𝑜𝘭𝑢𝘦𝑟 𝑒𝘯𝑠𝘦𝑚𝘣𝑙𝘦 𝘴𝑢𝘳 𝘭𝑎 𝑠𝘪𝑡𝘶𝑎𝘵𝑖𝘰𝑛 𝑑𝘦𝑠 𝑑𝘳𝑜𝘪𝑡𝘴 𝘥𝑒 𝑙’ℎ𝘰𝑚𝘮𝑒 𝑒𝘯 𝘎𝑢𝘪𝑛𝘦́𝑒 », a conclu Aimé Kakolo NTUMBA.

Cette audience marque un pas important dans le renforcement de la collaboration entre le Ministère de la Justice et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme en Guinée.

 

 

 

 

 

 

Service Communication et Relations Extérieures  / MJDH