Pose de la première pierre des travaux de construction du siège de l’Assemblée Nationale : le délai d’exécution des travaux et le coût global du projet, désormais connus 

Placée sous l’autorité du Président de la transition, le général Mamadi Doumbouya, la cérémonie de pose de première pierre des travaux de construction du siège de l’assemblée nationale, s’est déroulée ce mercredi 27 mars 2024 sur le site directionnel de Koloma, commune de Ratoma. Cette cérémonie a connu la présence des membres du CNRD, de la présidence de la République et des corps diplomatiques.

À cette occasion, le président du Conseil National de la Transition (CNT) a soutenu que ce projet de construction est symbolique et historique.

 

 

« C’est un acte hautement important pour le processus de développement de notre pays et pour l’enracinement de la démocratie en Guinée. C’est un acte majeur qui concrétise l’une des valeurs fondamentales du CNRD. La maison du peuple qui sera bâtie grâce à un partenariat entre la Chine et la Guinée sera érigée sur ce site emblématique de Koloma sur une superficie de 35.000m². L’acte que nous posons ce matin est une dimension historique et inoubliable. En effet, c’est la première fois dans l’histoire de notre Nation, les représentants du peuple vont enfin avoir une maison à eux, une estrade où ils exprimeront dans le confort, avec la fierté de se sentir maître, en phase avec les aspirations et les espérances de leurs mandants », a déclaré Dr Dansa Kourouma.

La chargée des Programmes de la société SHANGHAI Baoye Group Corp LTD, s’est engagée par ailleurs a doter la Guinée d’une infrastructure de qualité pouvant accueillir l’assemblée nationale guinéenne.

 

 

« Pour la réussite du projet, nous nous engageons sérieusement pour la qualité et l’avancement des travaux afin de réaliser un projet d’excellence. Nous utiliserons nos technologies avancées et des gestions accumulées. Nous déploierons des efforts pour assurer que le projet soit de bonne qualité », a fait savoir HE Jingxin.

De son côté, le ministre du Plan et de la Coopération Internationale dira quant à lui que cette pose de première pierre ne représente pas seulement un acte de construction, mais plutôt un engagement envers l’avenir par le billet de la rectification institutionnelle et le repositionnement de la Guinée souhaité et voulu par le président de la transition, le général Mamadi Doumbouya.

 

 

« Je tiens à saluer l’engagement actif du président du CNT Dr Dansa Kourouma et toutes son équipe pour la validation réussie de toutes les obligations de la partie guinéenne et la réalisation des travaux préparatoires qui ont permis le démarrage de ce projet de construction. La construction de ce siège est d’un coût global de 31 millions de dollars américains pour une durée d’exécution de 27 mois, ouvre des perspectives passionnantes, il améliorera les conditions de travail de nos députés, renforcer la collaboration entre les différentes composantes de notre assemblée et favorisera un dialogue constructif avec nos concitoyens. Il comprendra entre autres, trois bâtiments de haut standing, abritera l’hémicycle de 400 places, 200 bureaux, 5 salles de réunions de 60 places chacune, un centre de conférence de nombreux bureaux, un complexe de restauration, l’hôtel des députés mais aussi et surtout les installations sportives », a conclu Ismael Nabé.

 

 

Ousmane Baldé, pour lerenifleur224.com