Ministère de la Justice : Charles Wright fait une annonce importante aux Chefs de Greffe

Après le remaniement effectué dans les greffes de différentes juridictions du pays la semaine dernière, le garde de sceaux, ministre de la justice et des Droits de l’Homme a eu un échange franc ce lundi 15 janvier avec ces différents chefs de greffes.

 

 

 

Après plusieurs heures d’échange ou chaque greffier a décliné les difficultés et défis auxquels ils doivent faire face dans leur mission, Alphonse Charles Wright a, à son tour, indiqué que les citoyens souffrent beaucoup du fait de la corruption de certains cadres de l’administration publique ce, à tous les niveaux.

« Mais nous voulons que la justice soit un secteur d’exemplarité. Ces chefs de greffe sont ceux sur qui nous comptons pour approcher la justice des justiciables. Ils sont les premiers à être en contact avec ces citoyens. Aujourd’hui nous sommes venus nous parler sans tabous. Pour qu’on me dise ce qui ne va pas. Chacun à parler, les problèmes sont connus, les mesures ont été prises. C’est fini désormais, dans toutes nos juridictions, en ce qui concerne les amandes, elles doivent être déposées au trésor. Vous avez celui qui est chargé du recouvrement des recettes judiciaires. Le département de la justice devrait avoir beaucoup plus de recettes aujourd’hui. J’ai dit aux chefs de greffe, en ce qui concerne les transports judiciaires, toute mesure qui n’indique pas le montant dans la décision, ne doit faire l’objet de négociation de quelque nature que ça soit. » a-t-il souligné. Le garde des sceaux a dans sa communication annoncée aussi la mise en place très prochaine du Haut Conseil des Greffiers qui sera à l’image du Conseil Supérieur de la magistrature

« Les citoyens se plaignent du retard dans la délivrance des expéditions de décision de justice (…) Désormais on va aller vers une tendance beaucoup plus rigoureuse. C’est pourquoi on va mettre dès jeudi prochain le haut conseil des greffiers. Vous savez il y a le conseil supérieur de la magistrature, qui s’occupe de la discipline des magistrats, il faut mettre en place aussi une structure qui va s’occuper de la discipline des greffiers, qui ne va être composée que de greffiers. » a annoncé Alphonse Charles Wright.

Lerenifleur224.com