Reprise du procès des événements du 28 septembre : le commandant du salon « escobar, » donne aussi sa part de vérité

À l’arrêt depuis quelques temps suite à l’explosion du site d’hydrocarbures de kaloum, le procès des événements du 28 septembre 2009 a repris ce lundi 8 janvier 2024 avec la comparution des témoins.
Commandant du salon à l’époque des faits et souvent cité dans le procès par les accusés lors de leurs passages, Mohamed Condé allias « Escobar » à son tour, s’est prononcé sur les événements du 28 septembre 2009.

<< Je suis le commandant du salon. Le 28 septembre 2009 matin, j’étais au salon quand Toumba est venu, puis il est rentré dans le bureau du patron. il est ressorti et m’a dit, si seulement le président sort ici quand je viens je t’arrête. Quelque temps après, Dadis est sorti en courant en disant allons tous il vont nous tuer là-bas. J’ai dis mon président, je ne vais pas vous laisser sortir. Il a dit Escobar tu oses? j’ai dis mon président ce que vous dites là on va nous tuer tous, on ne peut pas vous laisser partir. Finalement le président est retourné dans sa chambre. Par après, il est ressorti et m’a appelé en disant, est ce que tu sais que tu m’as sauvé la vie?>>, a-t-il fait savoir.

Sur la question du juge Tounkara de savoir si Dadis Camara est effectivement sorti ce jour, le témoin répond.

<< Ce jour, j’ai pas vu Moussa Dadis sortir du salon en tout cas moi à ma présence>>, a-t-il laissé entendre.

Il a cependant confirmé l’information selon laquelle, il y a effectivement une autre porte de sortie sur la chambre du président Dadis mais tout en précisant également que le président du CNDD, n’est jamais sorti sans lui pendant tout le temps qu’il a passé auprès de lui.

Mimi Bangoura, pour lerenifleur224.com