Journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA : « Il est temps de se mobiliser contre cette pandémie » Dr Bernard Gomou

Le 1er décembre de chaque année, l’humanité célèbre la journée internationale de la riposte du VIH/SIDA. Au cours de cette 35e journée célébrée sous le thème, « Laisser la communauté diriger », les membres du gouvernement, les ambassadeurs ainsi que le président du CNT et les responsables de l’ONUSIDA, ont tous pris part à cette cérémonie. Selon Dr Bernard Gomou Premier ministre, le Sida devrait être combattu au même titre que le COVID-19.

 



« Je suis heureux de constater aujourd’hui, des avancées majeures enregistrées dans le cadre de la riposte contre le VIH en Guinée, notamment dans la multiplication des centres de dépistage et de traitement des personnes qui vivent avec le VIH, grâce à l’accès au ARV. Au fil des années, le Sida apparaît comme une maladie d’inégalité entre le nord et le sud, il est temps de se mobiliser contre cette pandémie. Les mêmes quantités d’énergie, de ressource et de stratégie contre le COVID-19, est bien possible. En deux ans, l’humanité a pu freiné la propagation du Covid-19 qui avait mis à genoux, l’économie et restreint les contacts humains. Le monde était à l’arrêt avec cette pandémie du Covid-19, mais avec le virus du Sida qui accable plus les pays pauvres, cette même humanité semble tourner en rond à éradiquer depuis 40 ans. L’Afrique doit se réveiller », déclaré le chef du gouvernement.

De son côté, la première dame de la République à quant à elle, interpellé les citoyens sur l’existence effective de cette maladie.

 



« Cette journée internationale de lutte contre le VIH/SIDA est l’occasion d’interpeller l’opinion sur la présence effective de cette maladie dans notre pays et la nécessité pour l’ensemble des acteurs étatiques et non étatiques, d’agir vite pour améliorer la situation et protéger les populations, généralement vulnérables », a conclu Lauriane Doumbouya.



Ousmane Baldé, pour lerenifleur224.com