CONOR, un produit médicamenteux truffé de maladies (Par Mathé Bah)

Son  installation  par la Fifa à l’époque avec des directives claires . Nombreux sont ceux dans le milieu du football qui croyaient en la force managériale du CONOR avec son duo de tête . Mais au fil des mois et la prise de décisions unilatérales , le doute a fini  par s’installer entre les intérimaires et des membres statutaires . Alors que  les premiers n’ont de mandat que de régler ce qui est réglé , autrement dit normaliser l’anormal . Hélas ! Jamais cette démarche ne sera une réalité.

Des gens à la tête du comité de normalisation se considérant comme roitelets se donnaient le droit de vie et de mort sur les acteurs .Çà et là  des entraîneurs débarqués, des responsables de démembrements de la FEGUIFOOT victimes du moment, des journalistes non accommodant vus d’un œil  goguenard . La panacée guérit et non une source de problème sanitaire . Mais , ce  CONOR qui rendra officiellement le  tablier ce 30 Novembre 2023 était malheureusement loin de posséder dans sa gibecière des produits sanitaires pour soigner la plaie béante du football guinéen .

Pire , il a  accentué la crise après son incapacité à faire tenir le Comex via sa commission électorale de recours qui a invalidé la candidature de l’un des quatre candidats . La suite en 2 jours , c’est le manque de   quorum qui déshabille la volonté du CONOR.  Ce que, cette instance intérimaire n’a pas pu offrir aux guinéens ,  ce que les CONORS du Mali, de la Côte d’ivoire et de la Sierra leone ont offert à leurs pays avec la femme à l’honneur. Désormais, au regard de ce  que ce CONOR de l’époque médiévale  a montré aux acteurs du sport roi.. ils auront tous qu’il y’a bien des produits médicamenteux qui détériorent un corps à la recherche d’une santé durable . CONOR de la honte , vas t’en au cimetière de l’oubli, à Dieu !    

                 

Mathé Bah