Aliou Bah sur l’exil forcé de Cellou Dalein Diallo : « il n’y a pas de honte à être en exil…»

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) célèbre ce samedi 18 novembre 2023, les 16 ans du président Cellou Dalein Diallo à la tête du parti. À cette occasion, plusieurs acteurs politiques étaient présents lors de cette cérémonie, qui s’est tenue au siège du parti à la minière.
Aliou Bah, président du parti MODEL, salue le courage de l’UFDG avant de revenir sur l’exil forcé de son président, Cellou Dalein Diallo.



« Actuellement puisse qu’on parle d’un homme, on est là pour célébrer son leadership, il traverse à l’instar de beaucoup de nos concitoyens, des moments difficiles mais qui font parti du destin. L’exil par la contrainte, il n’y a pas de honte à être en exil, il y a plutôt de honte à contraindre les gens à aller en exil, parce que simplement, c’est un grand homme », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le président du MODEL, estime que la justice guinéenne est instrumentalisée.

« La justice dont on parle en Guinée, nous savons combien de fois, elle est instrumentalisée. Elle est politiquement motivée parce que nous avons entendu tous les discours, parce que lorsqu’une junte arrive au pouvoir, la première des choses qu’elle doit comprendre, ce qu’elle n’est élue de personne. Lorsqu’on est pas élu, on ne tape pas la table, parce que la Guinée appartient à ses 14 millions d’habitants » a-t-il Conclu.



Ousmane Baldé, pour lerenifleur224.com