Création d’une nouvelle coalition politique en Guinée :  » là où nous étions, c’était chacun pour soi Dieu pour tous  » Dixit Francis Haba

Alliance Pour la République, c’est le nom de la nouvelle coalition politique créée par Francis Haba, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement suite à leur récent départ de l’ANAD.

Dans une interview exclusive accordée ce jeudi 3 août 2023 à votre quotidien en ligne lerenifleur224.com, le président de l’APR est revenu sur les raisons de la création de cette nouvelle alliance. Selon Francis Haba, l’idée est de participer à la gestion de la transition dans le sens d’un retour à l’ordre constitutionnel apaisé.

<< Contrairement à là où nous étions, nous avons décidé de créer cette coalition pour mutualiser nos efforts lors de toutes les élections. Là où nous étions c’était chacun pour soit, Dieu pour tous. Nous voudrions que ce soit une véritable force des idées afin que nous partions auprès des populations pour proposer nos propres idées.>> Explique le président de l’alliance Pour la République.

S’agissant du prochain cadre de dialogue inter-guinéen, le président de l’U.G.D.D et sa coalition comptent y participer. A t-il Rassuré

« Hier, nous avons fait un courrier à l’attention des facilitatrices et un autre à l’attention du premier ministre pour manifester notre intention de participer au futur dialogue. Donc nous avons demandé à les rencontrer pour que l’on puisse savoir quelle est l’avancement de l’état des lieux afin que nous puissions dans la mesure du possible, proposer nos idées innovantes. Nous ne voudrions plus dénoncer au niveau des radios mais plutôt proposer nos idées autour de la table. » Déclare Francis Habas.

À la question de savoir, quelle analyse fait-il sur les manifestations de rue, le président de l’A.P.R répond en ces termes :

« Nous ne sommes pas contre les manifestations mais nous voudrions recentrer nos efforts sur les activités liées au retour à l’ordre constitutionnel. Le dialogue est un pilier de la démocratie et il peut permettre aux guinéens de s’entendre et d’aller de l’avant »

Pour finir, l’homme a laissé entendre que l’Alliance Pour la République continuera à réclamer le retour des acteurs politiques qui se trouveraient toujours en exil, et la levée de l’interdiction des manifestations.

Nagnouma Sanoh, pour Lerenifleur224.com