Charles Wright, meilleur ministre : J’ai décidé de venir le féliciter car moi aussi je veux être une grande personnalité demain… (M’Mah Hawa Sididé)

C’est pour venir féliciter le garde des sceaux, ministre de la justice et des Droits de l’Homme que M’Mah Hawa Sidibé, 22 ans mais dont la morphologie présente une gamine de 8 ans est désormais universitaire ce, après avoir tenté à deux reprises le Baccalauréat. Accompagnée de son oncle ce vendredi 28 juillet 2023, la jeune fille a été reçue en audience par le ministre de la justice et des Droits de l’Homme au siège de son département.

La candidate admise au Bac de cette année était selon ses propos venue féliciter Alphonse Charles Wright pour son titre de meilleur ministre de l’Afrique obtenu au Maroc en début du mois. Pour elle, le garde des sceaux est un exemple dont tout le monde doit s’en inspirer

« Je suis venue le rencontrer aujourd’hui par rapport à ce qu’il vient d’obtenir à l’international, cela est un exemple et tout le monde doit prendre exemple sur lui. Une grande personnalité devenue meilleur ministre de l’Afrique raison pour laquelle j’ai décidé de venir le féliciter car moi aussi je veux être une grande personnalité demain et devenir comme lui » a-t-elle déclaré à la sortie de cette audience avant d’argumenter ce déplacement envers le ministre de la justice

« Son courage et sa capacité qui m’ont motivée à venir le féliciter et souhaite de même pour moi demain » a espéré M’Mah Hawa Sidibé

Pour son engagement et sa détermination, le ministre Alphonse Charles Wright estime qu’un être humain doit tout  d’abord aimer sa propre personne mais aussi croire en sa capacité

« Elle a su se surpasser dans un pays ou la sociologie parfois elle est perceptible négativement sur des personnes qui ont une certaine particularité. Moi je crois qu’au même titre que Grand P et tous les autres, nous devons les féliciter et les encourager parce qu’ils ont tous su se surpasser. Donc, Mademoiselle M’Mah Hawa Sidibé à mon nom personnel et au nom de l’ensemble des travailleurs du Ministère de la Justice, nous aussi, nous vous retournons l’ascenseur pour vous féliciter. (…) il ne faut pas qu’elle lâche, elle doit continuer, elle doit continuer parce que la Guinée a besoin de tout le monde. Elle doit continuer parce que pour nous, il faut croire au sort. Vous (s’adressant à l’oncle de M’Mah Hawa, ndlr) les parents, il faut continuer à la soutenir, l’encourager beaucoup et surtout à la protéger. Qu’elle ne fasse pas l’objet d’utilisation à des fins médiatiques, qu’elle soit protégée et encadrée. Qu’elle ne fasse pas l’objet de tout ce qui peut entraîner pour pouvoir la déstabiliser dans son monde scolaire et universitaire » à conseiller Alphonse Charles Wright.

Le ministre de la justice a ainsi donné rendez-vous à cette fille de 22 ans le lundi afin de lui remettre un cadeau symbolique au nom de son département.

Le renifleur