Justice : 100 auditeurs de justice et 100 élèves greffiers prêtent serment devant la Cour d’Appel de Conakry

ils sont au total 100 élèves greffiers et 100 auditeurs de justice respectivement de 5ème et la 7ème promotion du centre de formation judiciaire qui ont prêté serment ce vendredi 21 juillet 2023. La cérémonie a été rehaussée de la présence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement et plusieurs membres du gouvernement. Elle s’est déroulée dans la salle d’audience du tribunal Ad ’hoc du procès des évènements du 28 septembre 2009 dans l’après-midi en présence du Premier Président de la Cour Suprême et du Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry ainsi que de nombreux invités.

Ces futurs magistrats et greffiers recrutés par voie de concours il y  a à peu près cinq mois passeront deux ans de formation avant de passer à l’étape professionnelle. Prenant la parole en cette occasion, le locataire du Palais de la Colombe a exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à former ces auditeurs de justice et élèves greffiers. Pour Dr Bernard Gomou, ils sont prêts à embrasser le système judiciaire avant de remercier singulière le garde des sceaux, ministre de la justice et des Droits de l’Homme pour cette prouesse

« Au nom du chef de l’Etat, je vous invite à servir votre pays avec honneur, équité et compassion. Vous aurez à appréhender des situations complexes. Cependant, ce n’est aucun doute que vous serez à la hauteur de votre responsabilité. Sachez que derrière chaque affaire se trouvent des êtres humains qui soufflent et aspirent au rétablissement de leurs droits. Souvenez-vous toujours de l’importance de votre présence dans la vie et de ceux qui vous serviraient. N’oubliez jamais que vous serez amené à avoir une pression de la société, une pression de votre famille, de connaissances, des collaborateurs, mais aussi parfois de l’Etat. Vous devez rester sereins et tranquilles en attendant d’entrer en harmonie avec votre conscience professionnelle. Évitez les contradictions et conflits intérieurs pour que vous puissiez vivre à l’intérieur. Plaise à Dieu, que cette cérémonie marque le début d’un parcours fructueux au service de la justice et de l’intérêt général » a déclaré le Premier Ministre, chef du gouvernement

Pour sa part le Directeur Général du Centre de Formation Judiciaire (CFJ) a mis l’accent sur le respect strict des normes éthiques et déontologiques du métier. Il a exhorté les nouveaux auditeurs de justice et greffiers à l’esprit d’indépendance.

« Notre pays a soif de serviteurs loyaux à l’éthique irréprochable et particulièrement aguerrie. En vous engageant aujourd’hui à être de loyaux et dignes élèves greffiers et auditeurs de justice ; vous vous engagez à respecter le règlement qui gouvernent le centre de formation judiciaire. J’insiste là-dessous, tout manquement aux règles déontologiques et d’éthique par un élève greffier ou par un auditeur de justice fera l’objet de sanction ce, sans aucun état d’âme. C’est dire en d’autres termes, qu’il n’y aura aucune complaisance, ni de favoritisme de la part ni des formateurs, ni du personnel d’encadrement du centre. J’aimerais rendre également un hommage à tous les formateurs qui, en dépit des difficultés liées notamment aux paiements des indemnités ont toujours donnés le meilleur d’eux-mêmes » a fait savoir Alhassane Naby Camara qui souligne plus loin que le centre de formation judiciaire dispose à ce jour d’un cursus et d’un syllabus contenant de manière détaillée toutes les matières concourant à la formation initiale.

Rama Fils, pour lerenifleur224.com