CRIEF : l’audience dans le dossier Oyé Guilavogui se voit renvoyée pour la commission d’office

L’ancien ministre des Postes et télécommunication été à nouveau à la barre ce mercredi 05 juillet 2023 à la Cour des Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) dans le dossier l’opposant à l’Etat guinéen représenté par l’agent judiciaire

Le parquet, par la voix du Procureur Moustapha Mariama Diallo demande à la Cour d’écrire au Barreau de Guinée pour commettre d’office des avocats aux fins de défendre les droits et les intérêts du prévenu Oyé Guilavogui qui est poursuivi devant la CRIEF.

« La commission d’office s’impose. Nous vous demandons Monsieur le président la commission d’office en écrivant au Barreau. Au Barreau de nous répondre conformément à la loi 0014 qui réglemente la profession d’avocat en République de Guinée » a-t-il indiqué.

Sur le même sujet, les positions restent de même, côté  partie civile.

Dans sa décision le juge Alassane Mabinty Camara annonce le renvoi de cette affaire au 12 juillet 2023 pour la commission d’office d’avocats pour défense du prévenu Oyé Guilavogui. « La Cour va faire une diligence pour écrire au Barreau », a-t-il ajouté.

Lerenifleur224.com