Ivette Lamah : Une Journaliste exceptionnelle et résiliente élevée au Grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite

La date du 26 juin 2022 restera à jamais gravée dans la mémoire d’Ivette Lamah, jeune journaliste, membre de la Direction de la Communication et de l’Information (DCI) de la Présidence. Ce jour là, alors qu’elle quittait son service, elle a été victime d’un accident de circulation tragique du côté de COSA. Les conséquences de cet événement ont été dramatiques, puisqu’Ivette perdra sa jambe droite, à la suite d’une amputation douloureuse. Toutefois, face à cette épreuve, elle fera preuve d’un courage et d’une détermination admirables.

Dans une démonstration de solidarité et de compassion, le Président de la Transition, Chef de l’État, le Colonel Mamadi Doumbouya, a immédiatement pris les mesures nécessaires afin d’assurer à Ivette une prise en charge complète.
Conscient en effet de la résilience et de la force de caractère de la jeune femme, le Chef de l’État a ordonné son évacuation à l’Extérieur afin qu’elle puisse bénéficier des meilleurs soins médicaux adéquats. Cette décision est un des traits caractéristiques de l’humanisme ainsi que de la volonté du Président Mamadi Doumbouya de soutenir et d’encourager ceux qui se trouvent confrontés à des défis majeurs.

Malgré son handicap, Ivette Lamah a démontré une résilience sans faille en revenant travailler tous les jours, prouvant ainsi sa passion et son engagement pour le journalisme et son pays.
Ses qualités professionnelles indéniables ont rapidement attiré l’attention du Président Mamadi Doumbouya qui a décidé de lui rendre hommage de manière symbolique. C’est ainsi qu’Ivette a été élevée le lundi 3 juillet 2023 au Grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Cet acte hautement appréciable du Chef de l’État revêt une signification profonde, tant pour Ivette Lamah que pour toute la nation guinéenne. Il est une reconnaissance des efforts remarquables fournis par cette jeune journaliste, déterminée à poursuivre son travail malgré les obstacles. Son élévation en qualité de Chevalier de l’Ordre National du Mérite honore également l’intégrité et l’excellence dont elle fait preuve au quotidien.

Il est important de souligner que l’ascension d’Ivette Lamah n’aurait été possible sans le soutien indéfectible du ministre Directeur du Cabinet Présidentiel, Djiba Diakité, ainsi que du ministre Secrétaire Général de la Présidence, le Général Amara Camara. Leur implication dans l’accompagnement d’Ivette, tant sur le plan médical que professionnel, a été déterminante dans sa reprise de confiance et dans sa capacité à surmonter les difficultés.

Au-delà de l’histoire personnelle d’Ivette Lamah, son parcours inspirant met en lumière l’importance de la résilience et de la persévérance. Son dévouement envers son métier et sa volonté inébranlable de contribuer au développement de son pays sont des exemples à suivre pour chacun de nous.

Ainsi, Ivette Lamah incarne-elle la force du caractère humain et sa capacité à se relever après avoir été éprouvé par l’adversité.
Sa reconnaissance en tant que Chevalier de l’Ordre National du Mérite témoigne de l’appréciation de ses pairs ainsi que de celle du Chef de l’État pour son dévouement et son professionnalisme exemplaires.
Puisse l’histoire d’Ivette Lamah continuer à inspirer les générations présentes et futures, et que la société s’enrichisse de la diversité des talents et des capacités qui la composent.

MMS