Culture/ Fête internationale de la musique : Huit (8) plateaux artistiques prévus dans le grand Conakry (Déclaration ministre)

FETE INTERNATIONALE DE LA MUSIQUE
DECLARATION DU MINISTRE DE LA CULTURE, DU TOURISME ET DE L’ARTISANAT

Mesdames et Messieurs,
Le monde de la musique fêtera demain, 21 juin 2023, la « fête internationale de musique ».

Adoptée en 1982 à l’initiative du Ministère Français de la culture, dirigé à l’époque par Jacques Lang, la fête de la musique a pour objet de faire jouer les musiciens professionnels et amateurs dans la rue afin de promouvoir la musique et ainsi la démocratisé.

Depuis sa création, la fête de la musique, est devenue l’expression de la liberté, du foisonnement, de la rencontre entre les pratiques amateurs et les artistes confirmés, de la rencontre de tous les genres musicaux, de tous les publics, dans tous les espaces.

Pour nous, la fête de la musique est un vrai projet collectif. Un projet qui s’inscrit dans une politique d’ensemble, un projet qui soutient et relaie toutes les initiatives, publiques comme privées, de tous les acteurs.

A la veille de cette célébration, j’exprime la profonde gratitude de l’ensemble des artistes et hommes de culture de Guinée à Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Président de la Transition, Président du CNRD, Chef de l’Etat, qui, dans sa magnanimité, a promulgué le 21 juin 2022, la loi sur la copie privée. Par cet acte, il a décidé de faire de la culture un véritable service public, accessible aux plus grands nombres des Guinéens. Pour lui, la culture doit sortir de ses murs, aller à la rencontre de chacune et de chacun pour son épanouissement et sa prospérité.

Pour matérialiser cette volonté du Président de la Transition, et à l’occasion de la célébration de la 41ème fête de la musique, le Ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, pour la première fois, met en place, huit (8) plateaux artistiques dans le grand Conakry (Kassa, Kaloum, Dixinn, Matam, Ratoma, Matoto, Dubréka et Coyah) pour célébrer nos arts et nos artistes.

Entièrement gérée par les Directeurs communaux et préfectoraux des localités citées en collaboration avec l’ensemble des faitières de la culture, cette journée du 21 juin est une fête populaire accessible à tous et surtout gratuite. C’est aussi une occasion de découvrir, aux côtés des professionnels, de jeunes groupes de talents.

Mesdames et Messieurs
Nul n’ignore que la musique est aujourd’hui un des arts les plus créatifs, les plus universels, les mieux partagés. Elle est une force inépuisable de renouvèlement, de réappropriation de notre patrimoine culturel.

J’espère que cette fête qui s’annonce offrira à toutes et à tous, un véritable concentré d’émotions, de plaisirs et de moments de bonheur à vivre en famille, en amis.

Et maintenant place à la fête.

Vive la Guinée
Vive la Culture

Je vous remercie.