Labé : BEPC session 2023, les messages des autorités de la région envers les candidats lors du lancement.

Le Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) a démarré ce vendredi 09 juin 2023 en Guinée. Dans la région administrative de Labé le lancement de la première épreuve de rédaction s’est déroulé au centre Yacine Diallo où l’on notait la présence des autorités régionales et préfectorales de Labé. Sur place d’utiles conseils ont été prodigués aux différents candidats afin que la sérénité règne dans les différents centres pendant la période de ces évaluations.

Made with LogoLicious Add Your Logo App

Au cours de la cérémonie, l’honneur est revenu au chef de cabinet du gouvernorat d’adresser un message d’encouragement mais aussi un appel au respect des principes régissant le déroulement des examens nationaux en Guinée » Chères candidats mettez en tête que vous êtes face à un texte de niveau, prenez le BEPC comme vos évaluations habituelles dans vos différentes salles d’examens. Faites en sorte que l’examen se passe dans les meilleures conditions, éviter les communications pendant le déroulement de l’épreuve » a indiqué Mamadou Mouslime Diallo devant les candidats.

Dans la même le commandant de la deuxième région militaire renchérit en ces termes

« Les élèves qui ont bien suivi les cours pendant les neufs mois et régulièrement, je crois que ce n’est pas une mère à boire pour eux. Je dirais tout simplement aux candidats de travailler honnêtement, consciencieusement car l’avenir de la Guinée est dans leurs mains. Le surveillant tout ce que je peux leur dire, c’est de veiller sur le candidat conformément à la règle de ne pas leur permettre de tricher » a conseillé Colonel Tamba Kalass Tolno aux candidats.

Quant à l’inspecteur régional de l’éducation par intérim a mis l’accent sur les dispositions prises pour le bon déroulement des examens avant d’aborder les statistiques des élèves qui sont concernés par cet examen dans la région  » Tout ce qui sont concernés pour l’examen ont prêté serment, nous allons venir à chaque moment pour la supervision. Quant aux statistiques, elles se présentent comme suit : ils sont au total 8 452 candidats dont 4 501 filles répartis dans 29 centres, 16 centres à Labé et 13 dans les quatre autres préfecture. Koubia : EG : 211 candidats, dont 81 filles. FA : 0 candidat, pour un total de 211 candidats. Labé : EG : 5 158 candidats, dont 2922 filles. FA : 85 candidats, dont 39 filles, pour un total de 5 243 candidats. Lélouma : EG : 687 candidats, dont 421 filles. FA : 46 candidats, dont 21 filles, pour un total de 733 candidats. Mali : EG : 1526 candidats, dont 733 filles. FA : 87 candidats, dont 42 filles, pour un total de 1613 candidats. Tougué : EG : 634 candidats, dont 231 filles. FA : 18 candidats dont 11 filles, pour un total de 652 candidats » a indiqué Hamidou Diallo, inspecteur régional de l’éducation de Labé par intérim.

Moussa Dieng, pour lerenifleur224.com