RD Congo : le bilan des inondations dans le Sud-Kivu avoisine les 400 morts

Les inondations et glissements de terrain provoqués par de fortes pluies le 4 mai 2023 ont laissé d’importants dégâts dans le Sud-Kivu, en République démocratique du Congo. Photo prise le 6 mai 2023.
Les inondations et glissements de terrain provoqués par de fortes pluies le 4 mai 2023 ont laissé d’importants dégâts dans le Sud-Kivu, en République démocratique du Congo.
Selon le dernier bilan communiqué dimanche, près de 400 personnes ont trouvé la mort dans les inondations et glissements de terrain causés par les pluies qui ont touché jeudi la région du Sud-Kivu. Une journée de deuil national a été décrétée par Kinshasa.

Le chiffre augmente inexorablement jour après jour. Les inondations et glissements de terrain provoqués par de fortes pluies jeudi 4 mai dans le Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, ont fait au moins 394 morts dont les corps ont été retrouvés, selon un nouveau bilan communiqué dimanche 6 mai par un responsable administratif.

Ce responsable, Thomas Bakenga, administrateur du territoire de Kalehe, dans lequel se trouvent les villages sinistrés, avait fait état samedi d’au moins 203 morts. « On est maintenant à plus de 390 corps retrouvés. 142 à Bushushu, 132 à Nyamukubi et 120 viennent d’être retrouvés flottant sur le lac Kivu » au niveau de l’île d’Idjwi, a déclaré Thomas Bakenga dimanche après-midi par téléphone à l’AFP. « Depuis jeudi, on retrouve des corps à chaque minute et on les enterre », a-t-il ajouté.

Un bilan officiel provisoire avancé vendredi soir par les autorités de la province du Sud-Kivu évoquait au moins 176 morts.

Plusieurs villages ont été submergés, de nombreuses maisons emportées, des champs dévastés, quand des rivières sont sorties de leur lit sous l’effet de pluies diluviennes.

Source: France 24