Examen d’entrée en 7ème année session 2024 : 28787 candidats dont 14887 filles affrontent les épreuves dans la commune de Ratoma 

Les examens du Certificat d’Etudes Elémentaires ont débuté ce lundi 10 juin 2024 sur toute l’étendue du territoire nationale. Dans la commune de Ratoma, autorités éducatives et membres du gouvernement se sont mobilisés pour la réussite de cette première journée.

Dans la commune de Ratoma Ils sont au total 28787 candidats dont 14887 filles, répartis dans 67 centres, à affronter les examens pour le Certificat d’études élémentaires.

Accompagné du ministre de l’agriculture, le chef de la diplomatie guinéenne a procédé au lancement des épreuves dans un centre de cette règne sur les lieux.

commune. Dr Morissanda Kouyaté s’est montré satisfait de l’atmosphère qui règne sur les lieux.

« Je dois dire que je suis particulièrement heureux de voir que les engagements du chef de l’État se traduisent sur le terrain. Dès qu’il est arrivé aux responsabilités, il a placé au niveau supérieur l’enseignement en général. Aujourd’hui, nous nous rendons compte que ce pari est entrain d’être gagné. Ce n’est pas encore fini mais on sent des avancées. »

Egalement présente dans cette commune pour le lancement des premières épreuves du CEE, Salématou Tounkara, Chef service genre et équité au ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation et superviseure nationale au compte de Ratoma, a laissé entendre que toutes les dispositions ont été prises pour la réussite de ces examens.

« Moi je dirais que ce lancement s’est bien passé. Il y a l’inspection, la sécurité, la santé… Tout était mis en ordre selon l’instruction du ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, monsieur Paul Ceydi. Aussi, la fondation AB s’est mise à la disposition de la direction communale de l’éducation, pour transporter les élèves dans les centres de façon gratuite et volontaire. »

Pour cette année, une nouvelle touche a été apportée à la méthode d’inscription des différents candidats, à en croire le directeur Communal de l’éducation de cette commune. Christophe Lamine Kadouno y revient.

« La particularité de cette année c’est que les candidats du BEPC et du BAC, se sont inscrits en ligne. Ce qui a drastiquement diminué le nombre de candidats à une hauteur de 46000 candidats contrairement à l’année passée. À travers cette plateforme d’inscription en ligne, ça nous a permis de déceler les candidats réellement potentiels qui avaient des diplômes de CEE pour le brevet et les diplômes du BEPC pour le baccalauréat. »

En outre, Facinet Conté, président de l’Union des parents d’élèves de Conakry s’est réjoui du bon déroulement des cours cette année, contrairement aux années précédentes où les cours ont été perturbés par des manifestations de part et d’autre.

 

 

Nagnouma Sanoh, pour lerenifleur224.com