Journée mondiale des télécommunications : « nous voulons que l’informatique ne soit pas un mystère pour nos apprenants, et pour nos populations » Rose Pola Pricemou

A l’occasion de la journée mondiale des télécommunications célébrée le 17 mai de chaque année, le Ministère des Postes, des Télécommunication et de l’Économie Numérique a mis en place ce vendredi à Conakry, un cadre d’échanges sur la télécommunication et la société de l’information. Cette journée est placée sous le thème ‘’ L’innovation numérique pour le développement durable’’. 

Pour la ministre des Postes, des Télécommunication et de l’Économie Numérique, l’informatique ne devrait pas être un mystère pour les apprenants et la population guinéenne

« Nous avons 17 objectifs du développement durable. Pour les accélérer, avec l’appel incessant de toute la communauté internationale, nous voulons nous baser sur les technologies de l’information, c’est-à-dire le développement numérique. Comment cela se passe concrètement en Guinée ? Nous voulons que l’informatique ne soit pas un mystère pour nos apprenants et pour nos populations, qu’on puisse savoir que, à travers l’outil du digital, nous pouvons innover dans l’agriculture, nous pouvons innover et comprendre les enjeux de l’environnement, à travers l’outil du digital.  Nous pouvons aussi protéger les couches vulnérables. A travers le numérique, nous pouvons créer des industries, créer des emplois et que cela serve à l’apprentissage et à l’amélioration des conditions de santé des populations », a déclaré Rose Pola Pricemou avant d’ajouter :

« Nos attentes est que le Guinéen comprenne ce qui se passe au niveau des technologies et de l’information. Nous avons de beaux projets aujourd’hui dont le second câble sous-marin, le lancement de Guinée télécom, la formation dans le domaine du numérique.  Nous avons également plusieurs projets, surtout de la digitalisation de l’administration publique pour améliorer la transparence mais surtout pour accélérer l’accès au service élémentaire », a-t-elle conclu.

Ousmane Baldé, pour lerenifleur224.com