Naufrage d’une pirogue à Conakry :  » Nous avons dépêché une équipe pour aller chercher le corps à Matam et d’amener à Ignace Deen. (DG ANAM de Kaloum)

Le corps d’un pêcheur a été retrouvé hier mardi 7 mai 2024 par la Direction de l’Agence de Navigation Maritime de Matam. Selon les explications du directeur de l’ANAM de Kaloum, ces deux pêcheurs léonais viennent de Boulbinet, l’un est décédé et l’autre est vivant.

Interrogé par votre quotidien électronique en ligne lerenifleur224.com, Aboubacar Koumbassa, Directeur Communal de l’agence de navigation maritime de Kaloum, revient sur les circonstances du drame.

« Il y a eu un naufrage hier, la barque était sortie pour la pêche, ils étaient deux (2) à bord. Le matin, dès que nous sommes arrivés, on nous a fait savoir que la barque est sortie depuis deux (2) jours, elle n’est pas rentrée. On a commencé à appeler les autres ports. Effectivement vers 15h, le Directeur Communal de l’ANAM de Matam, nous a informé qu’ils ont repêché une barque de Boulbinet avec deux (2) personnes mais qu’il y a eu un cas de mort. Nous aussi on nous a informé là où stationner la barque. Nous avons dépêché une équipe pour aller chercher le corps à Matam et d’amener le corps à Ignace Deen. À 14h, on va procéder à son enterrement », a-t-il fait savoir.

Plus loin, ce responsable maritime dira que des dispositions avaient été prises par son service pour éviter qu’un tel accident ne se produise.

« Comme avant-hier il y a eu beaucoup de vent en mer, peut-être c’est ce qui a causé ce problème. Sinon d’habitude, ils sortent le matin, ils rentrent le soir. C’est des journaliers, ils ne passent pas la nuit là-bas. Chaque année on distribue des gilets, nous vérifions les moteurs pour voir s’ils sont en bon état. On leur conseille de ne pas sortir avec des moteurs qui ne sont pas en bon état. Il faut sortir avec l’équipement et utiliser les gilets pour qu’en cas d’accident, qu’on puisse les repêcher », conclut Aboubacar Koumboussa.

 

 

Ousmane Baldé, pour lerenifleur224.com