le ministre de la justice se désole  » Je vois la photo des magistrats sur Facebook avec des commentaires, tu as l’impression que c’est des acteurs de cinéma »

Le garde des sceaux, ministre de la justice et des Droits de l’Homme a reçu ce vendredi 19 avril 2024, les magistrats des différentes juridictions du pays. Objectif, discuter de certains dysfonctionnements qui assaillent l’appareil judiciaire Guinéen.

Accompagné du ministre secrétaire général du Gouvernement, c’est avec un langage franc que Yaya Kaïraba s’est adressé à ses collègues pour le bon déroulement de la justice guinéenne avant de mettre en garde les magistrats sur certaines pratiques telles que l’utilisation des réseaux sociaux.

« Je vais parler des réseaux sociaux, je veux parler des médias de façon générale. A la passation de service à la chancellerie, j’ai annoncé dans mon discours que la justice doit quitter la rue, la justice doit quitter les réseaux sociaux. Je ne sais pas si tout le monde a entendu cette phrase, je ne sais pas si ceux qui ont entendu l’ont bien comprise, toujours est -il que la justice est encore dans les rues. Je vais engager une lutte à outrance contre certaines pratiques des magistrats que vous êtes avec les qualités que l’on vous reconnaît. Je vois la photo des magistrats sur Facebook avec des commentaires, tu as l’impression que c’est des acteurs de cinéma. Des selfies, je suis dans tels endroits eux seuls peuvent composer les phrases qu’ils emploient. ça porte atteinte à la dignité de magistrat, surtout quand je vois dans la présentation des intéressés que je suis magistrat alors là, ça me fait mal parce qu’ailleurs, un magistrat n’agit pas comme ça. Un magistrat n’expose pas sur la toile, sa vie privée, un magistrat protège son intimité, protège son habillement. Que mes sœurs m’excusent mais il y a de ces photos de magistrats femmes avec des décolletés, des maquillages, des rouges à lèvres, des ongles, mes sœurs excusez-moi, changer ça un peu », a conseillé le ministre de la justice.  Le patron du département de la justice a aussi prévenu les magistrats en ce qui concerne leur implication dans les débats politiques.

« Deuxièmement, les décisions de justice sont sur la table. Est-ce que cela est normal qu’une décision de justice soit sur la table ? Puisque ce n’est pas normal, désormais si je vois une décision de justice sur la toile publiée par un magistrat, franchement je réagirai contre ce magistrat. Si c’est fait par sa complicité, je réagirai contre ce magistrat. Troisièmement, l’implication des magistrats dans les débats politiques, les commentaires désagréables, les avis donnés par rapport à un débat politique, les avis donnés par un homme politique de la part d’un magistrat, je vous assure, je poursuivrai ce magistrat devant le conseil supérieur de la magistrature », prévient le garde des sceaux.

Pour finir, Yaya Kaïraba a aussi insisté sur l’indépendance de la justice guinéenne. A cet effet, il a appelé les magistrats à ne pas impliquer l’exécutif dans leur prise de décision.

 

 

Mimi Bangoura, pour lerenifleur224.com