Mamou : une femme trouvée égorgée à Fello-Bantan

Dans la tragédie survenue ce jeudi 14 mars 2024 au secteur Fello-Bantan dans le quartier Petel, c’est le mari de la victime qui est la personne indexée. 

Selon le père de Mariama, son mari proférait des menaces contre elle.

« On m’a appelé au téléphone ce matin. On m’a dit de venir voir qu’on a assassiné quelqu’un au bord de la route. Ensuite mon beau fils qui est allé voir, m’a dit de venir à Fello-Bantan, on a tué Mariama. Je me suis rendu sur les lieux et effectivement c’était elle. Elle a été égorgée et son corps était complètement couvert de sang. Là où elle est couchée, elle partait faire le vannage de gravier. Hier nuit après la prière de 20h, son mari était venu chez moi car il est en désaccord avec sa femme. Après il s’est mis à m’expliquer le problème qui les oppose. Ma fille a dit qu’elle préfère son amant que son mari. Après nous avoir dit ça, elle est sortie sans nous écouter, on l’a appelé, elle a fait la sourde oreille et est partie. On est allé la chercher mais en vain. Ensuite, j’ai conseillé mon beau fils de laisser tomber et de trouver une autre femme. Après ça, mon beau fils s’est bien restauré et est parti en proférant des menaces. Ce matin, on a trouvé le corps de ma fille sur la route>>, a fait savoir Thierno Baïlo Camara.

Aux dernières nouvelles, le corps de la victime se trouve à la morgue de l’hôpital régional de Mamou.

Une enquête a été ouverte par les services de sécurité.

La victime laisse derrière elle, cinq enfants dont une fille.

 

Depuis la ville-carrefour Alpha KEITA pour lerenifleur224.com.