Dissolution du gouvernement Goumou :  » Le président a compris l’urgence de répondre aux préoccupations du peuple…  » Pense Badra Koné (NGP)

Le gouvernement guinéen a été dissous lundi par le Président de la transition. C’est dans un décret lu à la télévision nationale, par un haut responsable de la junte, le général de brigade Amara Camara, que l’annonce a été faite.

Au lendemain de cette décidons hautement significative, l’ancien vice-maire de la commune de Matam s’est prononcé sur cette actualité.

Badra Koné que nous avions joint dans la soirée de ce mardi 21 février 2024 a indiqué que cette page de l’histoire de la Guinée est decisive

<< La dissolution du gouvernement dirigé par le Premier Ministre Bernard Goumou représente un tournant crucial dans l’histoire politique de notre nation. C’est une décision audacieuse qui s’inscrit dans la voie de la réforme et de la reconstruction que le peuple attendait avec impatience.>> à reagi le Président du parti Nouvelle Génération Politique (NGP) et de poursuivre en soutenant que le président a clairement montré qu’il est à l’écoute des aspirations et des besoins du peuple en prenant cette mesure décisive.

<< En effet, il est essentiel pour un chef d’État d’être réceptif aux attentes de la population et de prendre des actions concrètes pour restaurer la confiance dans le système politique. La dissolution du gouvernement envoie un message fort selon lequel les anciennes façons de gouverner ne sont plus acceptables. C’est une démonstration de volonté politique et de responsabilité envers ceux qu’il représente. Le président a compris l’urgence de répondre aux préoccupations du peuple et de créer un environnement politique propice à la confiance et à la stabilité. Maintenant, alors que le pays entre dans une période de transition, les citoyens sont en droit d’espérer que le processus de formation d’un nouveau gouvernement sera transparent, inclusif et axé sur les intérêts supérieurs de la nation. Le président a devant lui l’opportunité de réaffirmer son engagement envers la démocratie et le progrès en choisissant des dirigeants compétents et intègres pour mener notre pays vers un avenir meilleur.>> Précise Badea Koné

Pour cet leader politique << la dissolution du gouvernement sous la direction du Premier Ministre Bernard Goumou représente un pas important vers la restauration de la confiance du peuple dans le leadership politique. C’est un signal positif que le président est sur la voie attendue par le peuple pour reconstruire et renforcer notre nation.>> Conclu-t-il

En attendant le nouveau gouvernement, ce sont les directeurs de cabinet et les secrétaires généraux qui sont désormais chargés d’expédier les affaires courantes.

 

 

Lerenifleur224.com