Thierno Saidou Diakité après l’élimination du Syli à la CAN : À mon avis, il faudrait maintenir Kaba Diawara avec l’élan que l’équipe a pris en faveur de notre participation à la CAN.

Voir la Guinée en demi-finales à la coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire, c’est un rêve qui n’a finalement pas été une réalité après que le pays a été battu 3 buts à 1 par le Congo.

Joint ce samedi 3 février 2024, Thierno Saidou Diakité, a exprimé ses regrets au regard des précédents matchs joués par ces deux pays.

« Moi j’avais pronostiqué une victoire de la Guinée dans la mesure où j’avais suivi attentivement le match de la RDC contre l’Egypte. La RDC ne m’avait pas paru très convaincante, je me disais que la Guinée avait son potentiel. Malheureusement le déroulement du match a contredit mon pronostic et curieusement la RDC est venue à bout de la Guinée avec un score quelque peu affligeant 3 buts à 1. C’est quand même beaucoup comme résultat technique », a déploré ce consultant sportif.

Ce connaisseur de foot a tout de même apprécié le talent de l’équipe de Kaba Diawara tout en estimant que le problème se situe ailleurs.

« C’est vrai qu’on a une nouvelle génération de footballeurs, on peut dire que la relève est assurée pour ce qui concerne le syli national A. Mais le problème se situe ailleurs, Kaba Diawara avait la bonne volonté, il se trouve qu’hier, le manque de vécu et l’expérience a joué à notre défaveur, parce qu’a partir où les congolais ont réussi à mener au score, il aurait dû changer son schéma tactique et les remplacements qu’il a effectué a été un peu tardifs », a fait savoir Thierno Saidou Diakité.

 Contrairement à certaines voix, ce consultant sportif pense que Kaba Diawara doit rester à la tête du syli national. Ce, en tenant compte de sa performance de cette année à la CAN.

« On va tourner la page de la CAN. Je pense qu’il faut tirer les leçons. À mon avis, il faudrait maintenir Kaba Diawara avec l’élan que l’équipe a pris en faveur de notre participation à la CAN. On le maintient et au cas où, je ne le souhaite pas si on arrive pas à nous qualifier pour la coupe du monde, il faudrait revoir l’encadrement du syli national », a-t-il conclu.

Mimi Bangoura, pour lerenifleur224.com