Ce qu’il faut retenir du discours du président de la Transition, à l’occasion du nouvelle an.

Dans un discours marquant le passage à la nouvelle année, le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya, a partagé un bilan exceptionnel des réalisations qui ont jalonné le pays au cours de la dernière année. Le domaine des infrastructures a été le fer de lance de ces avancées, avec le projet ambitieux du CNRD visant la construction et la reconstruction de voiries urbaines à travers le Grand Conakry et le pays. Depuis le 5 septembre 2021, plus de 2 000 km de routes, comprenant 800 km de routes revêtues et 1 400 km de routes en terre, ont été mis en service, favorisant le désenclavement des populations rurales. Des ouvrages majeurs, tels que les ponts sur la Soumba et le fleuve Sankarani, l’échangeur Paul Kagamé, ainsi que les routes nationales Coyah-Faramoriah-Frontière Sierra Leone, Dabola-Kouroussa, et Guéckédou-Kondémbadou, ont également été livrés, signalant un engagement concret envers le développement national.

Dans le prolongement de cette dynamique, le gouvernement guinéen a lancé un recrutement sans précédent de 20 000 nouveaux fonctionnaires via le ministère du Travail et de la Fonction publique. Cette initiative vise à combler les lacunes en ressources humaines qualifiées au sein de l’administration publique, suite à des efforts considérables d’épuration du fichier de la Fonction publique. Cette démarche démontre une volonté ferme d’améliorer la prestation des services gouvernementaux et de répondre aux besoins croissants de la population.

La Transition se distingue également par la mise en place d’institutions fortes résistant au temps et aux tentations. Alors que les mandats des conseils communaux touchent à leur fin, des délégations spéciales seront déployées sur l’ensemble du territoire national dès le premier trimestre de 2024. En outre, un projet de nouvelle Constitution, véritablement représentatif des aspirations du peuple, sera soumis au référendum au cours de la nouvelle année. Cette Constitution, loin d’être un simple copier-coller, s’inspire du passé pour bâtir un avenir harmonieux et inclusif pour tous les citoyens.

Le discours de l’homme du 5 septembre 2021 offre un tableau prometteur pour l’avenir de la Guinée, marqué par des réalisations tangibles et une vision audacieuse pour la construction d’une nation prospère et unie. La nouvelle année s’annonce ainsi comme une étape cruciale dans la transition vers un avenir plus radieux.

Ahmadou Hamzah Bah