Insécurité à kankan : six (6) présumés bandits, mis aux arrêts par les forces de sécurité

Il a juste fallu 72 heures, après la réunion d’urgence des administrateurs locaux de Kankan, sous l’égide du gouverneur de la région face au phénomène d’insécurité qui gangrène dans la cité, pour voir les résultats de ce conclave.

 

 

Dans la matinée de ce jeudi 23 novembre 2023, six (6) présumés malfrats détenant en leur possession, de chanvre indien, d’armes blanches, et de moto volée, ont été présenté à la presse par les autorités de la ville, dans les locaux de la Brigade de la Gendarmerie Régionale de Kankan.

À en croire le commandant de la troisième (3) région militaire de Nabaya, ces opérations d’arrestations ont été rendues possibles, grâce à une parfaite collaboration entre les citoyens et les forces de défense et de sécurité.

 



« Ces six (6) présumés bandits que vous voyez, ont été arrêtés hier grâce à la bonne collaboration de la population. Des citoyens guinéens, des citoyens qui se disent de Kankan et qui aiment Kankan. Suivant ce renseignement fort, de source A, la patrouille mixte est sortie, et arrivée sur le lieu indiqué effectivement, ces éléments ont été trouvés sur place. De constat par la population, de par leur mouvement, très sincèrement nous avons trouvé la preuve. Il y a ces quantités de drogue, une moto qui a été volée à Lero qui est avec eux, il y a des gris-gris qui sont avec eux et de chanvre indien, tous ceux-ci, c’est pour faire du mal à la population. Quand l’opération a déclenché, ils ont cherché à sauver leurs têtes, mais malheureusement, ils ont été mis aux arrêts et conduits maintenant à la gendarmerie qui a, la charge de mener les enquêtes », a expliqué colonel Mamady Condé.

Egalement présent à la rencontre, le gouverneur de la région de Kankan, le colonel Moussa Condé, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction.

 



« Je suis animé d’une immense joie ce matin, pourquoi ? Nous avons fait la réunion parce qu’on avait la certitude, que ces bandits sont à Kankan. Donc nous avons réuni les chefs de quartiers, les chefs secteurs, la jeunesse de kankan, et ils ont prouvé qu’ils peuvent nous aider à dénicher les présumés bandits au sein de la population. C’est pourquoi je remercie les chefs de quartiers, les jeunes qui ont eu le courage de donner des informations claires sur cette affaire. Dès que j’ai été informé, j’ai réuni les forces de défense et de sécurité, nous avons pris les plans d’attaques et on agit. Dieu merci, on a mis main sur eux », a-t-il fait savoir avant d’encourager les citoyens à renforcer cette collaboration.



Karifa Kansan Doumbouya depuis Kankan pour lerenifleur224