Saison Touristique 2023-2024 : « Nous voulons montrer qu’en Guinée, c’est possible d’utiliser tous ce qui est local » Kadé Camara

Dans le cadre du lancement des activités de la deuxième édition de la saison touristique 2023-2024 à kindia, (Kilissi), plusieurs personnalités et citoyens ont effectué le déplacement pour participer à cette édition.

L’objectif est de promouvoir les attractions touristiques du pays auprès des visiteurs nationaux et internationaux, intégrer les communautés dans l’animation des sites touristiques, mettre en avant les atouts naturels, culturels et gastronomiques de la région, stimuler l’activité économique en créant des emplois et en générant des revenus pour les entreprises locales.
Kadé Camara, directrice générale de l’Office Nationale du Tourisme, revient sur les objectifs de cette 2eme édition.



« Aujourd’hui, nous sommes réunis pour lancer officiellement la saison touristique en Guinée et nous le faisons à kindia sur les eaux de kilissi. L’idée de lancer la saison touristique vient d’un constat qu’en Guinée, on commence les activités touristiques mais il n’y avait pas des activités qui marchaient officiellement. C’est pour cela que nous avons pris l’initiative l’année dernière, d’institutionnaliser un événement chaque année au mois d’octobre pour lancer officiellement la saison touristique sur toute l’étendue du territoire. Nous avons pu organiser la première édition l’année dernière à kassa et nous sommes là aujourd’hui à kindia pour lancer la seconde édition. » Dit-elle avant d’annoncer les perspectives.

« Éventuellement, nous allons changer de région chaque année pour décentraliser nos efforts sur toutes l’étendue du territoire. La particularité de cette saison, nous mettons l’accent sur l’écotouristique. Nous voulons montrer qu’en Guinée, c’est possible d’utiliser tous ce qui est local pour offrir une expérience authentique aux différents touristes mais aussi d’impliquer les communautés dans cette activité. » Conclut la directrice générale de l’office Nationale du Tourisme.



Ousmane Baldé, pour lerenifleur224.com