Lambangni : Des élèves dans la rue pour protester contre la destruction de la clôture de leur école

C’est une menace de longue date que Georges Samuel a mise en exécution dans la matinée de ce mercredi 18 octobre 2023. Depuis longtemps, il se réclame propriétaire de la route qui relie Lambangni Centre commercial et le quartier, y compris une partie de la cour de l’école, groupe scolaire Ousmane Soumah.

Il évoque la raison qui l’a poussé à casser une partie du mur de l’école.

« C’est mon domaine ici, j’ai plusieurs fois averti pour qu’on dégage les lieux en vain. Donc je prends ce qui me revient de droit.  » a-t-il lâché.

La destruction de cette partie de l’école a irrité la colère des habitants du quartier Lambangni. Des élèves et autres jeunes sont sortis manifester en barricadant la route pour empêcher toute circulation pendant un bon moment. Le Directeur Général de l’école se dit abasourdi.

« Devant moi, les gendarmes n’ont rien fait. Mais c’est quand les policiers sont venus ils ont commencé directement à jeter les gaz lacrymogènes qui se sont retrouvés directement dans nos différentes salles y compris celles de la maternelle et c’est ce qui est plus grave. Il y a eu des enfants qui ont pleuré, certains se sont exténués et les cours ont été perturbés. » regrette Ibrahima Diaby.                                                              

Par ailleurs, à en croire le Directeur Général de l’école dont une partie de la clôture a été détruite, plusieurs de ses élèves ont été blessés.

Mais son personnel et d’autres jeunes du quartier, disent être déterminés à empêcher Georges de faire passer la route de ce côté et même de barrer la route afin de procéder à l’extension de son bar.

Bintou Condé, pour lerenifleur224.com