L’assaut de la dignité : la CNTG apporte son soutien au SPPG

Déterminé à descendre dans la rue le lundi 16 octobre prochain pour dénoncer la restriction du site Guinée matin et inquisiteur, le Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée a été reçu ce vendredi 13 octobre 2023 par le bureau exécutif de la CNTG afin d’harmoniser les idées pour la réussite de la marche qui pointe à l’horizon.


Selon le secrétaire général adjoint de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée, la liberté de la presse est un élément incontournable pour le développement d’un pays avant d’indiquer que sa centrale apporte tout son soutien au SPPG.



<< Vous savez, la presse constitue le quatrième pouvoir. Ce jour, ce n’est pas seulement la CNTG qui vous accompagnera, mais c’est tout le mouvement syndical qui sera à vos côtés. Ce que nous pouvons dire aux autorités, c’est la paix et la quiétude dans la cité. Le syndicat dès qu’il se sent opprimé, il réagit. Donc nous demandons humblement aux autorités de restituer les deux sites. En tant que représentant de la CNTG, tout le mouvement syndical sera aux côtés de la presse le lundi pour que ces deux sites soient restitués. >> A martelé Abdoul Aziz Camara.
De son côté, le secrétaire général du SPPG s’est réjoui du soutien de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée.
Pour Sékou Jamal Pendessa, la liberté de la presse est non négociable. Sur ce, il invite tous les hommes de médias à se mobiliser pour la marche du lundi.



<< Dans ce pays, personne ne connait l’histoire de la classe ouvrière. Nous avons reçu des renseignements ici à la CNTG et nous vous disons de venir massivement à notre marche qu’on a dénommée,  » L’assaut de la dignité « . Nous allons marcher dans la discipline, on insultera personne, aucun objectif ne sera touché mais nous allons manifester. >> Rassure le secrétaire général du SPPG.

A. Cissé, pour lerenifleur224.com