Dr Morissanda Kouyaté : « Il faut que les guinéens établis à l’étranger, se sentent comme s’ils sont en Guinée »

Joint au téléphone ce lundi 11 septembre 2023 dans l’émission, « GG » chez nos confrères d’Hadafo médias, le ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et des Guinéens Établis à l’Etranger, a apporté des précisions sur le bien-fondé de la mise en place, d’un bureau du Haut Conseil des Guinéens Établis à l’Étranger à travers le forum de la diaspora guinéenne, qui s’est ouvert ce lundi même à Conakry.

Selon Morissanda Kouyaté, L’accès aux documents administratifs notamment les passeports, ne doivent plus être un problème pour la diaspora, car des dispositions sont prises par son département dans ce sens, assure-t-il.

Cependant, le chef de la diplomatie guinéenne a regretté tout de même, le mauvais comportement de certains guinéens établis à l’étranger.

« Nous avons élargi le nombre de machines, et dans chaque représentation diplomatique, nous sommes à 80% pour installer des machines qui recueillent directement des informations et ensuite les envoyer à Conakry. Mais il y en a d’autres qui ont changé leurs informations quand ils veulent avoir un autre travail. »  a déploré le ministre des affaires étrangères.

La situation des guinéens vivants en Turquie était également au centre des débats. Un guinéen a perdu la vie lors de la dernière inondation que ce pays a enregistrée. Chose que le ministre des affaires étrangères a déplorée avant d’apporter un démenti sur la rumeur selon laquelle, des guinéens auraient été victimes de maltraitance de la part de la police turque.

Fatoumata Condé, pour lerenifleur224.com