Manif du 5 septembre des FVG : Par quel miracle, il ne va pas y avoir de la pagaille… ? S’interroge Louda Baldé

A quelques jours de l’an 2 de la prise du pouvoir par les militaires en sa tête, le Colonel Mamadi Doumbouya, la tension monte entre les Forces Vives de Guinée, qui comptent manifester le 5 septembre prochain, pour exprimer leur colère face à la gestion de la transition militaire, et le CNRD qui veut fêter les 2 ans de son règne, à travers un concert géant qui sera organisé sur l’esplanade du Palais du peuple, le même jour.


Invité ce samedi 02 septembre 2023 dans l’émission, les auditeurs face à l’actualité de la radio Horizon Fm, le président du Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR) a donné son avis face à cette volonté de manifester qui, pour lui et son parti, la date du 5 septembre, n’est pas appropriée.
Si auparavant son parti participait aux différentes manifestations du FNDC, pour Louda Baldé, président de cette formation politique, il n’est pas question cette fois-ci, de s’associer à cet appel des Forces Vives de Guinée.

<< Nous au PUR, cette fois-ci, nous disons à nos militants et sympathisants de ne pas s’associer à cette manifestation, pour la simple et unique raison que l’objectif fixé par les Forces Vives, est vague. Ils disent rectification de la manifestation, qui fait cette force vive là ? Ce n’est pas l’ANAD, cautionnée par l’UFDG qui demande le retour de leur leader qui est en exil! Le FNDC politique cautionné par L’UFR qui demande le retour de leur leader politique! Le RPG ARC EN CIEL qui, il y a pas plus que trois semaines a fait une manifestions pour dire qu’ils veulent le retour du professeur Alpha Condé!>> A-t-il laissé entendre.

Plus loin, cet acteur politique a exprimé son inquiétude face à une probable violence, qui pourrait éclater ce jour entre les deux camps. Cependant Louda Baldé, invite ceux qui veulent manifester le 5 septembre prochain, de le faire avant ou après cette date.

<< C’est au Palais du peuple ou les partisans du pouvoir disent qu’ils vont mettre un grand hangar pour accueillir ce qui vont fêter. Les forces vives disent leur point de départ, c’est Tannerie-Matoto et leur point de chute au Palais du peuple. Maintenant c’est par quel miracle, il ne va pas y avoir de la pagaille. Nous disons ceci, ceux qui veulent manifester leur colère, c’est votre droit mais amener cette date le weekend, ceux qui veulent manifester leur colère c’est votre droit mais choisissez une autre date.>> Conseil le président du PUR.

En ce qui concerne, les questions liées au bilan du CNRD depuis son avènement au pouvoir, ce politique affirme que dans son parti, le sujet n’est pas d’actualité. Car pour eux l’administration est une continuité, Conclut Louda Baldé.


Mimi Bangoura pour le renifleur