Manifestation de rues du 05 sept. des FVG : Le pays a besoin de calme et de sérénité. Estime Bah Oury

La tension est en train de montée entre le CNRD et certaines entités sociopolitiques du pays depuis l’annonce de la manifestation pacifique des Forces Vives de Guinée (FVG) prévue le 05 septembre 2023, date anniversaire de la célébration des deux ans des militaires au pouvoir en Guinée à la suite du renversement d’Alpha Condé.

Si le CNRD compte fêté avec faste cette date historique à travers des rencontres de réjouissances, les Forces Vives de Guinée, entité composée de leaders politiques et acteurs de la société civile compte battre le pavé dans le Grand-Conakry a la même date. Une situation qu’a dénoncé avec vigueur le leader de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée. Selon l’ancien proche de Cellou Dalein Diallo, les Forces Vives de Guinée mettent en danger la quiétude sociale dans le pays en cette période ou la sous-région ouest africaine est troublée par des coups d’Etat

« La Guinée en a assez de ces manifestations qui mettent en danger la sécurité des personnes et des biens. Il faut que les gens changent de stratégie et qu’ils puissent poser leurs problèmes et rencontrer qui de droit pour exposer cela. Donc, c’est ce qui est le plus important. Le pays a besoin de calme et de sérénité. La région est troublée, il ne faut pas rajouter du trouble dans ce qui est déjà problématique » a souligné Bah Oury sur les ondes de la Nostalgie ce lundi 28 août 2023.

Le renifleur