Supposée vente du PUP : « PUP n’est pas une marchandise ou un article à mettre sur le marché. » Réagi la Direction

La Direction nationale du Parti de l’unité et du progrès PUP, a constaté avec regret, les fake news qui circulent sur les réseaux sociaux, attestant l’éventuel vente dudit parti. Les auteurs de ces propos sont inconnus de nos structures, et sont considérés comme des détracteurs de notre parti opposés à la bonne marche du PUP .
L’image affichée d’une manifestation contre cette supposée vente, est une vieille photo de nos anciennes manifestations placardées sur le texte. La rencontre dont ont parle aujourd’hui n’a rien avoir avec ce qu’ils sont en train de raconter.
Ce n’est pas la première fois que le PUP est accusé de telles allégations. En 2016-2017, les mêmes détracteurs ont mis sur les réseaux sociaux que le parti a été vendu à 13 milliards, 10 pick-ups et 30 motos au fils d’Alpha Condé. Donc de tels comportements de ceux qui veulent déstabiliser, ne nous surprend guère.
Nous provitons de cette occasion pour informer nos militantes, militants, sympathisants et l’opinion nationale que le PUP n’est pas une marchandise ou un article à mettre sur le marché.

Quant à nous, nous restons sereins.
Nous rappelons que notre parti est régi par les textes réglementaires qui indiquent clairement que le PUP est un parti national, et non communautariste ou ethnique.

La Direction Nationale du Parti