Evaluation à mi-parcours : Julien Yombouno pense que cette évaluation est un outil d’apprentissage mais aussi de redevabilité

C’est le ministère du Travail et de la Fonction Publique qui a clôturé ce lundi 31 juillet 2023 le passage des ministres au Palais de la Colombe au compte de l’évaluation à-mi-parcours des ministères sectoriels.

Comme tous ceux qui l’ont précédé devant le Comité d’évaluation, Julien Yombouno s’est aussi exprimé

« On a parcouru toutes les grandes questions qui concernent le ministère du Travail et de la Fonction Publique. Notamment, les réformes administratives et institutionnelles, la révision d’un certain nombre de textes et les activités de couvertures sociales à travers les deux organismes de protection sociale : la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale et la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale. Cette évaluation est un outil d’apprentissage mais aussi de redevabilité » dira-t-il.

Ainsi donc prend fin l’évaluation de contrats de performances des départements ministériels, du moins, au compte de ce premier semestre.

Le renifleur