Insécurité à Mamou : un gérant de kiosque Orange Money tué par des inconnus lourdement armés à Bertèyah

Amadou Doumbouya puis que c’est de lui qu’il s’agit, gérant de kiosque Orange Money, a été froidement abattu par des individus lourdement armés à Bertèyah dans la sous-préfecture de Soyah, préfecture de Mamou dans la nuit de ce mardi 18 juillet 2023.

Selon nos informations, les assaillants ont pris la victime en filature jusqu’à chez-elle avant de la coller deux balles dans la tête et disparaître avec une forte somme d’argent.

Oury Baïlo Keita, mari de la sœur de la victime revient sur les circonstances de cette attaque meurtrière.

« La victime s’appelle Amadou Doumbouya, née le 1 janvier 1984 à Horéya dans la sous-préfecture de Dounet. Elle fait le transfert orange money. Les mercredis sont les jours du marché hebdomadaire à Bertèyah, c’est partant de là qu’elle est venue prendre de l’argent dans une banque à Mamou-centre. Elle est revenue à Bertèyah mais les bandits l’ont pris en filature, ils étaient en uniforme. Lorsqu’elle est arrivée à Bertèyah, elle a ouvert sa chambre, c’était aux environs de 20 heures. Les assaillants ont fait irruption dans la chambre. Ils l’ont ligoté et ont attaché sa bouche pour l’empêcher de crier.  Ils ont pris son sac qui contenait l’argent. Après par peur d’être identifiés par la victime, les bandits l’ont tiré deux balles dans la tête. Les malfrats, au nombre de cinq, sont venus à bord de deux motos. C’est la première fois que nous vivons ça ici. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités contre l’insécurité qui devient de plus en plus grandissante dans le pays » a-t-il plaidé.

Le corps de la victime a été transporté à la morgue de l’hôpital régional de Mamou. Amadou Doumbouya, la victime laisse derrière elle, une veuve et trois enfants.

Depuis la ville carrefour Alpha Keita pour lerenifleur224.com