Coyah: Jack Woumpack arrêté et placé en garde à vue.

Les choses sont allées très vite pour l’artiste rappeur depuis l’injonction faite par le ministre de la justice au Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry pour des fins de poursuites contre Gbignamou Haba alias Jack Woumpack.
Le concepteur de « Baréya » un des titres de son premier album a été mis aux arrêts hier vendredi tard dans la soirée et placé en garde à vue à la Brigade de Recherche de Coyah. L’information a été confirmée tôt ce matin du 10 juin 2023 par le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Coyah Almamy Sékou Camara.
Il faut rappeler que dans une vidéo de 14 minutes devenue très virale sur les réseaux sociaux, on voit Jack Woumpack tenir des propos ethnocentriques contre une communauté. Il lui ait donc reproché à encroire le communiqué publié par le ministre de la justice Charles Wright des faits présumés de divulgation par le biais cybercriminel des propos constitutifs d’injures, d’expressions outrageantes, des termes de mépris ou invectives envers des personnes en raison de leur appartenance à un groupe social.


Lerenifleur224.com