Ousmane Gaoual répond au communiqué ‘’Communautariste’’ de la coordination foulbhès et Hâalipoular : je pense qu’il faut faire attention à ça parce que c’est dangereux pour notre pays…

Le porte-parole du gouvernement a réagi samedi 13 mai alors qu’il était l’invité de l’émission ‘’les auditeurs face à l’actualité’’ de chez nos confrères de la radio Horizon FM sur le communiqué de la Coordination des Foulbhés et Hâali-Poular de Guinée qui indiqué que ‘’ La Coordination des Foulbhés et Hâali-Poular constate avec douleur et interrogation que toutes ces victimes sont issues d’une seule communauté, celle des Foulbhés et Haalipoular’’.

Face à cette déclaration, Ousmane Gaoual Diallo dit avoir appelé me coordination de cette entité El hadj Alsény Diallo pour lui faire part de sa position en ce qui concerne le caractère communautariste de cette sortie. L’ancien proche de Cellou Dalein Diallo estime que cette coordination doit se débarrasser de ce genre de déclaration communautariste qui risque de faire basculer le pays

« Moi je pense que la coordination Haali-poular n’échappe pas à cela, il devrait aussi se départir aussi des positions partisanes, c’est très important. D’abord, dans une organisation communautaire, il y a beaucoup de partis politiques, il y a tous les fils et si elle réunit tous les fils du Fouta qu’elle (Coordination ndlr) sache que ces fils du Fouta sont dans plusieurs partis politiques. D’autres sont dans l’armée, dans la police et dans le gouvernement etc… Il faut tenir la balance équilibrée quand on fait des déclarations. Et donc, celle qu’elle a fait vendredi n’était pas du tout équilibrée » déplore le porte-parole du gouvernement avant d’en apporter les raisons

« Il y a beaucoup d’amalgame que les gens font en voulant jouer sur des paramètres communautaires, je pense qu’il faut faire attention à ça parce que c’est dangereux pour notre pays, c’est très dangereux. Il faut faire attention, il ne faut pas s’arrêter parce qu’il y a une victime qui est peulh pour dire que non, l’expédition était contre les peulhs. Ce raccourci est très dangereux, on peut déplorer qu’il ait une victime, mais si vous dites que les gens sont venus pour tuer les peulhs, ça c’est très dangereux. Et ce raccourci-là, on peut aisément le lire dans la déclaration et elle choque et je l’ai dit, J’ai parlé avec le président de la coordination, je lui ai dit mon point de vue là-dessus. Je pense qu’il faut faire attention, ce pays -là est fragile et c’est la responsabilité de chacun de faire en sorte qu’il ne bascule pas. Quand ça va basculer, chacun de nous en paiera le prix, il faut faire attention » a-t-il prévenu.



Lerenifleur224.com