L’aïd el fitr 2023 : On ne peut pas faire de route là où il y a une confrontation. Rappel Lancinet Condé, ministre du budget.

Présent ce vendredi à la grande mosquée Fayçal pour la grande prière de l’Aïd, le ministre du budget est allé dans le même sens que l’imam ratib de cette mosquée qui a invité les fidèles à l’acceptation et à la cohésion entre les guinéens. Pour Lancinet Condé, aucune infrastructure de développement ne peut se faire dans l’incompréhension

 » Ce jour est un jour de rappel pour se dire que toutes les bonnes œuvres que nous avons eu pendant le mois de Ramadan ne doivent pas disparaître du jour au lendemain mais que nous devons continuer sur cette voie » à rappeler le ministre du budget Lancinet Condé. Pour lui, le comportement du musulman peut changer assez de chose dans un pays s’il la paix règne

 » Lorsque les musulmans que nous sommes, nous, nous comportons comme cela nous a été prescrits, on a un pays heureux, apaisé, uni dans lequel le travail de développement devient facile à faire. On ne peut pas faire de route là où il y a une confrontation. On ne peut pas construire une école là où il y a personne qui veut venir à l’école. On ne peut pas faire de centres de santé également dans les mêmes conditions. Ce travail de développement est facilité par la paix, la cohésion et l’union. Et ces éléments sont soutenus par la pitié, par la prière. Ce jour nous appel à ces défis » enseigne le ministre Lancinet Condé.



Rama Fils, pour Lerenifleur224.com