Brésil: 24 heures de veillée publique en hommage au légendaire Pelé

Les Brésiliens font leurs adieux au roi Pelé, et pour lui rendre hommage, quelle enceinte plus symbolique que celle du stade de Santos dans l’État de São Paulo, là ou Pelé aura joué de 1956 à 1974 et forgé peu à peu sa légende. La dépouille de l’icône est arrivée ce lundi matin dans la ville avant d’être installée au centre de la pelouse pour une veillée publique de 24 heures.

Le soleil est déjà très chaud au-dessus du quartier Vila Belmiro, mais les files d’attente s’allongent devant l’entrée numéro 2 du club de Santos, celle réservée aux personnes qui veulent rendre personnellement un dernier hommage à Pelé, ont constaté nos envoyés spéciaux Annie Gasnier et Richard Riffoneau.

Certains attendent depuis dimanche soir aux portes du stade qui a vu donc grandir ce footballeur et sa légende. À la porte réservée aux personnalités, une foule de reporters brésiliens et étrangers qui surveillent les allées et venues. On attend le président du Brésil, Lula, mais aussi le président de la Fédération internationale de football, la Fifa, Gianni Infantino.

Le cercueil du seul joueur de football à avoir remporté trois Coupes du monde (1958, 1962, 1970) reposera au centre du terrain du Vila Belmiro qui ouvrira ses portes à 10 heures (13H00 TU), selon le FC Santos, son club de toujours. L’entrée du stade sera autorisée « sans interruption » jusqu’au mardi à 10H00 (13h TU) locales puis une procession parcourra les rues de Santos, ville située à 75 kilomètres au sud-est de Sâo Paulo, avant l’enterrement, réservé à la famille.

Trois banderoles géantes ont été placées dans les tribunes de l’enceinte de 16.000 places: l’une montrant Pelé de dos avec le maillot « 10 » que l’ex-attaquant a immortalisé, tandis que sur les deux autres on pouvait lire « Vive le roi » et « Pelé 82 ans ».

Source : RFI