Transition : « Il n’y a pas d’exilé politique en Guinée » Ousmane Gaoual Diallo

Depuis deux ans maintenant, Cellou Dalein Diallo président de L’UFDG et Sidya Touré, président de l’UFR sont sortis de la Guinée. Selon plusieurs acteurs sociopolitiques, c’est un exil forcé orchestré par le pouvoir du général Mamadi Doumbouya. 

Cependant, Ousmane Gaoual Diallo a, lors d’une conférence de presse animée hier vendredi 5 juillet 2024 à Conakry, soutenu le contraire. Selon le porte parole du gouvernement, il n’y a aucun acteur politique en exil.

« Il n’y a pas d’exilé politique en Guinée. Vous prenez par exemple le président de l’UFR, qu’est-ce qui le met en côte d’ivoire, si c’est pas sa volonté personnelle. Vous prenez le président de l’UFDG, il est poursuivi pourquoi ? Ils ne sont pas poursuivis, il n’y a aucun exilé politique en Guinée. Quelqu’un qui décide de nous dire à tous ici, qu’il va en tournée internationale de son parti, comment vous transformez ça en disant qu’il est en exil? Jusqu’à preuve du contraire, ce que je sais, il est en tournée politique de son parti. Est-ce qu’il vous a dit quelque chose que nous, on ne connait pas? C’est très important, ne transformons pas ça. Monsieur Sidya est parti il n’a dit à personne pourquoi il est parti? On sait qu’il vivait à Abidjan avant de venir en Guinée, il vous a dit qu’il est poursuivi pourquoi? Donc il n’y a aucun exilé politique en Guinée », a-t-il soutenu

 

 

 

Ousmane Baldé, pour lerenifleur224.com