Guinée: l’écrivain Tierno Monénembo à la recherche de son manuscrit disparu

C’est le cauchemar de tout écrivain. Voir disparaitre un manuscrit sur le point d’être édité. C’est ce qui est arrivé au romancier guinéen Tierno Monenembo. Le 22 mai dernier des voleurs sont entrés chez lui et lui ont dérobé son ordinateur. Depuis il recherche en vain son manuscrit. 

Tierno Monénembo n’en dort plus. Trois ans de travail ont disparu le 22 mai dernier quand des voleurs se sont introduits chez lui et ont subtilisé son ordinateur.

 

Dans celui-ci figurait un texte quasi achevé qu’il devait envoyer à son éditeur ce mois-ci pour une publication en janvier prochain. Un récit qui lui tient particulièrement à cœur. « C’est un manuscrit qui parlait de mon enfance, dans une période charnière, qui est celle de l’indépendance guinéenne et des Indépendances africaines en général », décrit-il.

 

Depuis ce jour fatidique, Tierno Monénembo a tout entrepris pour retrouver son ordinateur. Mobilisant les jeunes du quartier, promettant de fortes récompenses, s’exprimant dans la presse. Mais le mystère demeure. Qui a bien pu lui voler son manuscrit ?

« Toutes les hypothèses sont permises… Des petits délinquants de quartier, il peut s’agir d’une personne de mon voisinage qui veut me nuire. Il peut aussi s’agir de tout autre chose. On ne peut rien exclure dans un pays comme la Guinée où décidément, parler n’est pas une chose prudente », poursuit l’écrivain.

 

Le prix Renaudot 2008 pour son livre Le roi de Kahel est réputé pour son franc-parler en Guinée, ce qui lui vaut certaines inimitiés. Quoi qu’il en soit, il n’a pas totalement renoncé à retrouver son texte. Le collectif crée pour retrouver le manuscrit envisage d’envoyer une lettre ouverte au président Mamadi Doumbouya pour lui demander son aide.