Euro 2024 : la France remporte son premier match face à l’Autriche sans briller

La France a assuré l’essentiel face à l’Autriche (1-0) à Düsseldorf, lundi soir, pour son premier match dans l’Euro 2024. Trois bons points qui compteront dans ce groupe D pour obtenir une qualification en huitièmes de finale.

La bande de Didier Deschamps était attendue pour son premier match de l’Euro 2024 à Düsseldorf, lundi 17 juin. Et face à l’Autriche, les Bleus ont assuré l’essentiel (1-0) pour leur premier match, mais sas briller face à une sélection qui paraissait un ton en dessous dans plusieurs domaines.

La maîtrise du ballon est française en ce début de match. L’équipe de France fait tourner le cuir tandis que l’Autriche s’applique à rester en place défensivement. Les Bleus tentent d’apporter du danger sur deux coups-francs transformés par Antoine Griezmann, mais Kevin Danso écarte à chaque fois le danger (3e et 6e).

La première véritable occasion est à mettre au crédit de Kylian Mbappé : lancé seul côté gauche, l’attaquant tricolore accélère et frappe de l’intérieur du pied pour tromper Patrick Pentz. Mais le gardien autrichien dévie en corner (8e). Théo Hernandez tente à son tour de faire passer un frisson dans la défense adverse, mais son centre dangereux dans la surface de réparation n’est coupé par personne (12e).

Les Autrichiens multiplient peu à peu les fautes pour stopper les Bleus et c’est logiquement que Maximilian Wöber est averti d’un carton jaune pour un tacle irrégulier sur Ousmane Dembélé (17e). Les Français sont plus rapides, mais ils peinent à mener à bien leurs mouvements offensifs, comme quand Antoine Griezmann oublie de servir ses coéquipiers sur un contre en supériorité numérique (19e).

L’Autriche doit attendre plus de vingt minutes pour tenter d’apporter du danger dans la surface française, mais le corner de Marcel Sabitzer finit directement dans les gants de Mike Maignan (24e). Les Bleus manquent de tranchant. Les Autrichiens, eux, n’en manquent pas à l’image de Philipp Mwene, averti pour un tacle sur Ousmane Dembélé (31e).

Quelques minutes plus tard, l’Autriche se procure la plus grosse occasion du match. Marcel Sabitzer sert idéalement Christoph Baumgartner, mais l’ailier autrichien perd son duel seul face à Mike Maignan (36e).

On se dit alors que l’équipe de France n’est pas dans son meilleur jour… jusqu’à un débordement de Kylian Mbappé côté droit. L’attaquant tricolore centre, et Maximilian Wöber coupe le ballon au premier poteau pour dégager le ballon. Mais cette déviation malheureuse se termine en but contre son camp (1-0, 38e). Les Bleus rentrent aux vestiaires avec un court avantage.

Des occasions manquées et des bobos

Les Bleus démarrent sur le même rythme qu’en fin de première mi-temps et manquent d’allant face à des Autrichiens déterminés dans les duels. Das Team est parfois à la limite du régulier, comme sur ce coup d’épaule inutile de Maximilian Wöber qui vaut à Antoine Griezmann de finir la tête dans les panneaux publicitaires (47e).

L’équipe de France éprouve toujours des difficultés à se créer des occasions, alors quand elles se présentent mieux vaut ne pas vendanger. C’est pourtant ce que va faire Kylian Mbappé, lancé seul en profondeur. Sur ce contre qui ressemblait à un 2-0 sur un plateau, l’attaquant se présente face à Patrick Pentz mais sa frappe finit hors du cadre (55e).

 

Sur un centre de Théo Hernandez, Antoine Griezmann tente de tacler le ballon dans le but vide sur un tacle glissé mais il lui manque quelques centimètres. Dans la foulée, la frappe de Jules Koundé est contrée par un défenseur autrichien (66e). Il ne faudrait pas que l’équipe de France regrette ces occasions manquées…

Même imprécise, on sent l’Autriche à l’affût de la moindre erreur à exploiter. C’est le cas de Christoph Baumgartner qui amène un frisson dans la défense tricolore après une perte de balle de Théo Hernandez. L’ailier autrichien tacle le ballon mais Mike Maignan, sorti à sa rencontre, se sacrifie pour arrêter le ballon (78e).

 

Puis après Antoine Griezmann en début de seconde période, c’est au tour de Kylian Mbappé de se blesser après un choc au nez sur un duel avec Kevin Danso (84e). Des bobos et un zéro, les Bleus qui jouaient en blanc auront vu rouge.

 

 

 

 

 

 

France24