CNSS : la Direction anticipe le paiement des personnes accidentées 

C’est une démarche qui s’inscrit dans la politique sociale du Président de la transition, le général Mamadi Doumbouya, de satisfaire des personnes qui ont subit des accidents de travail, à en croire la Direction Générale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale. (CNSS)

Selon Mohamed Lamine Traoré, DGA de la CNSS, ce paiement rapide de la rente de ces personnes, va les permettre de mieux passer la fête de Tabaski.

 

 

<< Il s’agit bel et bien du paiement des rentes conformément aux dispositions du code de sécurité sociale. La Caisse Nationale de Sécurité Sociale paie les rentes à chaque trimestre mais vous allez constater que cette fois-ci, nous avons un peu anticipé car nous sommes à quelques jours de la fête de Tabaski. Donc, il faudrait accompagner les rentiers c’est-à-dire, nos assurés sociaux qui ont droit de bénéficier cette partie. Cette volonté exprimée par la Direction Générale est la vision du gouvernement et le chef de l’État. Donc sur ce, nous avons reçu beaucoup d’appels par rapport aux autres assurés, alors il faudrait partager l’information avec les autorités, assurer que les rentes sont différentes du paiement des autres pensions à savoir les pensions de vieillesse et de réversions. C’est pourquoi, nous avons jugé nécessaire de faire la sortie, de partager ces informations pour que les uns et les autres soient informés du paiement de ces rentes puisque ce n’est pas à la date habituelle. Les bénéficiaires de ces rentes sont des assurés sociaux qui ont subit l’accident de travail>>, a-t-il déclaré avant de poursuivre :

<< Les paiements s’effectuent dans toutes nos agences, c’est-à-dire dans les différentes préfectures. Déjà ça à commencé ici à Conakry et vous êtes censé maintenant de comprendre que ça continue dans les autres coins de la Guinée>>, ajoute Mohamed Lamine Traoré.

Mariame Ibrahima Barry, Directrice Générale  Adjointe des Prestations Sociales a aussi fait savoir que ce paiement continue dans tout le pays.

 

 

<< Pour les accidents de travail, sur l’étendue du territoire national, nous avons plus de mille accidentés. Et, sur Conakry, nous avons un effectif de 450 assurés en terme de veuves et en terme d’assurés sociaux. La fonction publique ne fait pas partie, c’est seulement les entreprises qui sont assujetties à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale qui s’acquittent de leurs cotisations sociales>>, a-t-elle fait savoir.

Souleymane Camara, ancien travailleur d’une société minière qui a été victime d’ un accident de travail, et qui a vu son pied gauche amputé, s’est réjoui de cette démarche de la CNSS.

 

 

<< Aujourd’hui, je suis très content pour avoir bénéficié de ma rente pour pouvoir mieux passer la fête de Tabaski. Avec quelques sommes d’argent que j’ai reçu aujourd’hui, je pourrais mieux faire la fête et aller auprès de ma famille>>, s’est-il réjoui.

 

 

Mimi Bangoura, pour lerenifleur224.com