Mamou : plusieurs objets de valeur et de marchandises emportés par des coupeurs de route 

Un véhicule de transport en commun en provenance de Conakry pour Maréla dans la sous-préfecture de Faranah, a été la cible des individus lourdement armés dans la nuit du lundi 01 au mardi 2 avril 2024 à Dounkiwal, une localité située à environ 5 Km de la commune urbaine de Mamou.

Les malfaiteurs ont emporté plusieurs objets de valeurs et des colis de marchandises.

Selon nos informations, les hors-la-loi étaient à bord de deux motos, munis d’un PMAK et d’un pistolet. Ils ont dépouillé les occupants du véhicule avant de disparaître dans la nature.

<< Quand nous sommes arrivés à Mamou-ville, l’un des passagers, un vieux, nous a dit d’y passer la nuit et de reprendre la route demain matin. Mais hélas lorsque le vieux a dit ça, certains occupants du véhicule ne partageaient pas cette idée, alors ils nous ont dit de continuer. Lorsque nous sommes arrivés au niveau de la décharge de Dounkiwal, un motard nous a sommé de nous arrêter. Il a menacé d’ouvrir le feu sur nous. Ils ont pris la voiture et nous ont conduits en brousse. Ils ont dit que leur indicateur leur a dit qu’il y a un vieux parmi nous qui détient une importante somme d’argent.

Ils nous ont fouillé et ont pris nos téléphones. Ensuite ils ont détaché les bagages pour les embarqués dans une voiture. Avant l’arrivée de leur voiture, ils étaient quatre sur deux motos. Ils étaient armés d’un PMAK et d’un pistolet. Ils parlaient pular et malinké et étaient tous masqués. C’était aux environs de 4 heures du matin. Heureusement, personne n’a été blessée. On a repris la route, quand nous sommes arrivés dans la sous-préfecture de Soyah, on a informé les agents des forces de défense et de sécurité qui étaient postés-là>>, a expliqué Idrissa BARRY, chauffeur du véhicule.

 

Depuis la ville-carrefour Alpha KEITA pour lerenifleur224.com