Tibou Kamara rejoint Abidjan, blanchi dans l’affaire “Nabayagate” (Jeune Afrique)

Sa dernière apparition publique remonte à novembre dernier dans le procès des événements du 28 septembre 2009 au tribunal criminel de Dixinn. Tibou Kamara, ancien ministre d’Etat proche d’Alpha Condé vit depuis des jours discrètement à Abidjan, capitale de Côte d’Ivoire. C’est l’hebdomadaire Jeune Afrique qui l’a annoncé.

Selon le journal, « il a pu librement quitter Conakry mi-janvier pour Abidjan. La justice guinéenne l’a blanchi des accusations de détournement de deniers publics, blanchiment d’argent, corruption et complicité dans l’affaire « Nabayagate », du nom de Zenab Nabaya Dramé, l’ancienne ministre de l’Enseignement technique, suspectée d’avoir détourné 15 millions de dollars entre 2014 et 2018”. Révélant que « son passeport, jusque-là confisqué par les autorités de transition, lui a été restitué et son assignation en résidence surveillée a donc été levée ».

En Côte d’Ivoire, informe l’hebdo panafricain, « Tibou Kamara se fait discret, préférant éviter les apparitions publiques. Récemment, poursuit l’organe, il est allé saluer Blaise Compaoré, l’ancien président du Faso, exilé en Côte d’Ivoire depuis son éviction du pouvoir en 2014.

« Il a ainsi renoncé à se rendre à Yamoussoukro, où se jouait le premier match du Syli national, l’équipe guinéenne, engagée dans la Coupe d’Afrique des nations (CAN) », indique JA.

L’ex- conseiller personnel d’Alpha Condé qui a pris son QG dans un grand hôtel d’Abidjan, renseigne Jeune Afrique, pourrait être rejoint sous peu par son épouse Mariam qui vit au Maroc et leurs enfants.

En Guinée, ces derniers temps, plusieurs langues parlaient de la proximité entre Tibou Kamara et le conseiller proche du colonel Mamadi Doumbouya Ousmane Fofana alias Papa Fofana.

 

Mediaguinée