Plainte de dame Kadiatou contre Aboubacar Soumah : le camp Soumah, parle d’une convocation vide de contenu

Le différend qui existe entre le Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée (SLECG) de dame Kadiatou et celui de Aboubacar Soumah est loin de connaître son épilogue, suite à la plainte déposée par le premier groupe contre le camp d’Aboubacar Soumah et Cie pour usurpation de titre.

Interrogé sur cette actualité, le responsable de la communication du camp d’Aboubacar Soumah, s’est exprimé sur le sujet. Selon Mohamed Bangoura dit “Romeo“, c’est une convocation qui n’a aucun fondement.

« C’est la première fois dans le monde syndical qu’on entend parler d’une usurpation de titre et de fonction syndicale. Et nous, en tant que bons citoyens, après avoir consulté le mouvement syndical et les membres du bureau exécutif national du SLECG, nous avons décidé de répondre à la convocation qui était prévue le 10 janvier. À notre grand étonnement, nous avons reçu des SMS nous disant que la convocation a été reportée pour lundi passé. Arrivés au haut commandement, on nous a dit que la plainte était reportée pour aujourd’hui. Et hier encore, l’officier chargé du dossier nous a appelé en nous disant que cette convocation est reportée pour une date ultérieure. Juste pour faire comprendre que les affaires syndicales ne se gèrent pas dans un commissariat, ni à la gendarmerie. Mais tout syndicaliste connaissant le fondement du mouvement syndical, gère le plus souvent ses problèmes syndicaux au sein même de la famille syndicale ou auprès du tribunal du travail. C’est pour vous dire que c’est une convocation vide de contenu », a déclaré Mohamed Roméo Bangoura chez nos confrères de Tropical FM ce mercredi 17 janvier 2024.

 

Ahmed Djogo Diallo pour lereniffleur224.com