Création de nouvelles communes :  rapprocher l’administration de l’administrer dans le cadre de la décentralisation, cela a toujours été mon souhait (Dr Makanéra)

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Mory Condé a annoncé la création de 10 nouvelles communes urbaines et 7 communes rurales. Le projet de loi est déjà sur la table du Conseil national de la transition (CNT). Le ministre Mory Condé explique qu’il a eu une première séance de travail avec les membres de la Commission Constitution, lois et administration publique de l’organe législatif de la Transition le mardi 02 janvier sur l’avant-projet de loi portant création de dix communes urbaines et de sept communes rurales devant les conseillers de la Commission de lois du CNT”.

Cette décision est saluée par le juriste constitutionnaliste Dr Alhassane Makanéra qui a été joint par notre rédaction samedi 06 janvier 2024

« Si vous prenez compte d’un côté les communes urbaines de Conakry, si je prends Dixinn, Ratoma, Kobaya, on a un problème de gestion, c’est vraiment normal pour la question de sécurité dans les communes, le contrôle et la protection du citoyen à ce que le pouvoir soit reprocher. Si vous êtes Kobaya, il faut quitter sur la colline pour descendre voir le chef secteur, le chef secteur ne connaît pas les gens qu’il administre. Donc, rapprocher l’administration de l’administrer dans le cadre de la décentralisation, cela a toujours été mon souhait, parce-que j’estime que l’administration guinéenne ne s’en sortira jamais lorsque le citoyen est très loin de l’administration. » a-t-il argumenté et d’ajouter que les autorités ne doivent pas seulement se limiter à ce processus mais qu’elles doivent également pencher à leur autonomie

« Il ne faut simplement créer les communes, il faut les rendre autonome, mais si elles ne sont pas autonomes, ça ne sert à rien, créer les communes, moi je suis pour, ça va dans le cadre de rapprocher l’administration de l’administré mais à condition que cette autonomie soit donnée à ses collectivités pour les mettre dans les conditions de gérer les citoyens » a fait savoir Dr Alhassane Makanéra

 

Lerenifleur224.com