L’Éthiopie signe un accord « historique » avec le Somaliland pour un accès à la mer

Un accord « historique » a été signé entre le Somaliland et l’Éthiopie qui souhaite sécuriser son accès à la mer et « diversifier son accès aux ports maritimes », selon les autorités d’Addis Abeba. L’accord en question permet à l’Éthiopie d’acquérir une partie du port de Berbera (qui mène au canal de Suez), au bord de la mer Rouge.

L’Éthiopie et le Somaliland ont signé un accord « historique » permettant à l’Éthiopie d’avoir un accès à la mer via un port situé sur le territoire de cette région séparatiste de Somalie, ont annoncé, lundi 1er janvier, les autorités d’Addis Abeba.

L’accord « ouvrira la voie à la réalisation de l’aspiration de l’Éthiopie à sécuriser son accès à la mer et à diversifier son accès aux ports maritimes », explique un communiqué des services du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed sur X. « Il renforce également leur partenariat sécuritaire, économique et politique », avancent-ils aussi en désignant les deux entités signataires.

Le protocole d’accord « historique » entre l’Éthiopie et le Somaliland a été signé à Addis Abeba par Abiy Ahmed et le dirigeant de la région séparatiste, Muse Bihi Abdi, à Addis Abeba, ont ajouté les services du Premier ministre éthiopien.

Il permet à l’Éthiopie d’acquérir une part non précisée du port de Berbera, au bord de la mer Rouge, quelques mois après les déclarations d’Abiy Ahmed affirmant que son pays devait conforter son droit à l’accès à cette mer, ce qui avait suscité des inquiétudes dans la région.

 

Source: France24