Siguiri : une importante quantité de chanvre indien, saisie par les chasseurs traditionnels

Dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme et le crime organisé dans la préfecture de siguiri, les chasseurs traditionnels ont procédé à la saisie d’une importante quantité de chanvre indien ce jeudi 26 octobre 2023 lors d’une opération de ratissage nocturne dans la sous préfecture de franwalia, située à 45 km de la commune urbaine de siguiri.


Cette opération a été rendue possible grâce à l’esprit de collaboration existant entre le préfet et les élus locaux.
Interrogé, le président de la défense des chasseurs de franwaliya, se dit être déterminé à mettre fin au banditisme dans sa localité.

<< Nous allons nous battre pour mettre fin au grand banditisme et la vente de la drogue. La route qui relie la sous-préfecture de kintinia à franwaliya, est devenue leur trajet. Toute personne qui sera arrêtée ici, sera déférée devant l’autorité sans intervention. Je remercie les chasseurs de leur bravoure et détermination.>> A déclaré, Amadou Camara.

De son côté, le commandant de la gendarmerie de franwaliya a, aussi affiché leur détermination dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme à Siguiri.

<< Nous avons reçu l’instruction de notre préfet concernant la sécurisation des populations et de leurs biens. C’est ce qui fût fait. Lors d’une patrouille nocturne, les chasseurs ont arrêté trois présumés trafiquants de drogue. Nous avons appelé les médias pour informer la population. Nous allons continuer à travailler pour enfin traquer ces malfrats et les traduire devant la justice.>> Rassure, Mamady keita.

Devant la presse, l’un des présumés trafiquants a reconnu les faits avant de présenter ses excuses.

<< Ce sont les chasseurs qui m’ont arrêté avec la drogue. Ils m’ont envoyé à la gendarmerie, c’est ma deuxième fois de m’impliquer dans la vente de la drogue. Je reconnais les faits sans doute, je suis derrière la loi, car nul n’est au dessus de la loi. Vraiment je suis dans le regret aujourd’hui. A t-il affirmé.  

Aux dernières nouvelles, ces trois jeunes présumés trafiquants de drogue, ont été conduits à la gendarmerie territoriale de siguiri pour les fins d’enquêtes. 



Moussa Sarata Kaba depuis Siguiri